[critique] Jagaaan T10-11, la vengeance de Jagasaki

À quelques semaines de la sortie du tome 12 de Jagaaan, j’ai décidé de vous donner mon avis sur le tome 10 et 11 de ce Seinen édité chez Kaze

Synopsis du Tome 8

L’ennemi de mon ennemi… Le masque est tombé et l’identité du Seigneur de Deader Land révélée : Chiharu ! Ce dernier, uniquement guidé par son égoïsme, a choisi de sauver Yukimaru d’une mort certaine et de se rallier à Jagasaki. La reine des Crapadingues éliminée, il ne reste plus qu’à faire tomber Norman ainsi que ses deux acolytes. A trois contre trois, le combat s’annonce désormais plus équilibré.
Mais c’est compter sans Airi et sa volonté de retrouver Jagaaan !

Fiche technique

Titre: Jagaaan
Dessin :: Kensuke Nishida
Scénario :: Muneyuki Kaneshiro
Editeur VF: Kaze Manga
Genre: Seinen
Sortie : 27 janvier 2021

Le retour en force de Jagasaki

Cinq mois se sont écoulés depuis la défaite cuisante qu’a subie Jagasaki. Notre héros agit maintenant dans l’ombre afin de traquer et terrasser les semi-détraqués qui auront le malheur de croiser sa route. Son objectif est clairement de monter un plan d’action afin  de se venger des membres de Deader Land.

C’est dans ce contexte que l’on retrouve Jagasaki qui de par sa notoriété est recherché par de plus en plus de semi-détraqués. Ça tombe bien, car au fond de lui, Jagasaki a élaboré un plan pour permettre de s’infiltrer à Deader Land. Pour cela, il lui faut prendre le contrôle par la force d’un semi-détraqué afin de le forcer à s’incruster au sein de Deader land. Pour que son plan fonctionne, il doit donc trouver un semi-détraqué bien puissant.

Et il ne va pas tarder à croiser le fer face à Yukimaru qui est clairement la cible idéale. L’auteur ne manque pas de développer le background de ce nouveau personnage qui risque d’avoir une place de choix dans la suite de Jagaaan. Le tome 10 est aussi l’occasion de retrouver Airi, mais comme c’est souvent le cas, ce personnage est surtout utilisé pour intégrer des scènes de sexe qui sont souvent gratuites. Heureusement la fin du tome 10 termine sur les chapeaux de roues avec la révélation de l’identité de Navingo, le guide suprême de Deader Land.

Un trio totalement improbable

Les révélations du tome 10 ont bien rebattu les cartes et le tome 11 nous permet de bien resituer tout l’enjeu de la situation. Maintenant que Chiharu s’est rallié à la cause de Jagasaki, il ne reste que Norman no face à éliminer. Un tome sous le signe de la pression avec notre trio de choc qui va profiter de l’ambition politique de Norman pour tenter d’éliminer Norman et sa garde rapprochée.

Pour une fois, le personnage d’Airi va enfin être utilisée à sa juste valeur en utilisant de ses charmes pour aider Jagasaki et sa bande. Lentement, mais sûrement ce personnage prend de plus en plus de profondeur et d’importance au niveau de la trame scénaristique.

Au fur et à mesure de l’avancée du tome, la tension va monter et atteindre son point culminant avec des affrontements bien nerveux entre Jagasaki et Pino et Chiharu face au terrible Ogre noir. Deux duels au sommet, mais c’est surtout le duel entre Jagasaki et Pino qui va être mis en avant. Un affrontement intense, sanglant qui se terminera en apothéose…

Encore une fois, le manga Jagaaan arrive à nous tenir en haleine avec un tome riche en rebondissements et actions. La menace de Norman no face est toujours présente et le tome 12 risque de faire couler beaucoup de sang.

Leave a Comment

Catégories
DERNIERS TESTS
Login
Loading...
Sign Up

New membership are not allowed.

Loading...