[Critique] Riku-do, La rage aux poings tome 11

Salut mes loulous de pixels, aujourd’hui j’ai décidé de vous donner mon avis sur le tome 11 de l’excellent manga Riku-Do de chez Kaze.

Synopsis

Riku se prépare à affronter de puissants combattants de classe A, parmi lesquels Seiji Kamishiro. Mais avant même le début du tournoi, le redoutable champion d’Asie lui inflige une humiliation en règle… S’il veut prendre sa revanche, Riku devra d’abord vaincre un opposant de taille : Takahiro Mizuki, le “Prince combattant”, coaché par King Freddie, l’entraîneur à l’origine de l’unique défaite de Ryôtarô Yanagi !

Riku Do tome 11

Riku-do tome 11

Date de sortie : 24 octobre 2018
Format : 12,7 x 18,2 cm
Genre : Seinen

Le tournoi Strong Korakuen

Toshimitsu Matsubara continue de nous mettre en avant certains futurs adversaires qui sont aussi détestables que redoutables. Ce tournoi est clairement un tournant décisif dans la carrière de Riku qui va devoir faire face à des adversaires de taille.
La première partie du tome est l’occasion de découvrir Seiji Kamishiro, le redoutable champion d’Asie qui va clairement prouver sa supériorité à Riku en dehors du Ring.
Notre héros va avoir fort à faire s’il veut se hisser au rang de champion, il lui faudra tout d’abord terrasser Takahiro Mizuki, le “Prince combattant”, coaché par King Freddie. Arrogant, détestable, Mizuki est un boxeur issu de la haute classe qui compte bien faire mordre la poussière à Riku.

Une des forces de ce tome est clairement que Riku est un peu mis de côté afin de mettre en avant ces futurs adversaires. Humilié et totalement déstabilisé, Riku va devoir faire face à une nouvelle épreuve qui s’annonce une des plus intenses de sa carrière.
À l’instar des films Rocky, une partie du tome est consacré aux entraînements de Riku et du terrible Takahiro Mizuki. Malheureusement, Toshimitsu Matsubara nous livre quelques scènes douteuses et totalement gratuites qui n’apportent rien d’un point de vue scénaristique. Encore une fois, l’auteur tombe dans la facilité du style Seinen avec certains moments malsains et dérangeants.
Malgré cela, le début de l’affrontement entre Riku et Mizuki tient toutes ses promesses. Les coups pleuvent dans une violence extrême et la mise en scène est toujours aussi maîtrisée. Riku est en bien mauvaise posture et il est fort à parier que la fin du match s’annonce aussi explosive qui violente.

Même si MATSUBARA Toshimitsu retombe un peu dans la facilité avec certains moments malsains et gratuits, ce tome 11 laisse présager du très lourd pour la suite des aventures de Riku. Le tournoi tournoi Strong Korakuen s’annonce être un tournant radical dans la vie de Riku

Leave a Comment

Catégories
DERNIERS TESTS
Test de Metro Exodus
  • 23 février 2019
Test de Kingdom Hearts 3
  • 11 février 2019
Test Resident Evil 2
  • 3 février 2019
Test Fitness Boxing
  • 2 janvier 2019
Login
Loading...
Sign Up

New membership are not allowed.

Loading...