[CRITIQUE] Iruma à l’école des démons T01 – un nouveau shonen ultra fun

  • Fashion geek
  • Critique
  • [CRITIQUE] Iruma à l’école des démons T01 – un nouveau shonen ultra fun

En cette période de rentrée, je vous propose de découvrir Iruma à l’école des démons, un nouveau Shonen édité par Nobi Nobi.

Synopsis

Un jour, le jeune Iruma devient, bien malgré lui, le petit-fils adoptif d’un papy démon excentrique. Une nouvelle vie commence alors pour lui à Babyls, une école peuplée de monstres en tout genre, où personne n’a jamais vu d’humain mais tout le monde rêve d’en dévorer un ! Et entre les démons qui le défient en duel, les succubes extravagantes et les épreuves scolaires mettant sa vie en péril, Iruma ne pourra compter que sur un atout : sa gentillesse désarmante. Mais comment un humain au bon cœur va-t-il pouvoir survivre dans cet enfer ?!

Shibuya Hell tome 3

Date de sortie : 16 Septembre 2020
Format : 121 x 180 mm / 192 pages
Genre : Shonen

En route pour Babylis

Véritable phénomène au Japon où il compte déjà 18 volumes à son actif le manga Iruma à l’école des démons débarque enfin en France. Et je dois dire que ce premier tome est vraiment à la hauteur des attentes du genre. Il faut dire que Osamu Nishi nous plonge très vite dans le bain avec notre pauvre Iruma qui va se faire vendre à un démon par ses parents. De ce fait, dès les premières pages, on comprend assez vite que le héros de ce nouveau Shonen a vécu une enfance assez difficile avec des parents assez dur et totalement indifférent face à lui.

Mais contre toute attente, le démon s’avère être un papy poule et surtout le proviseur de l’école des démons Babylis. Notre Iruma va devoir évoluer dans cette école où les démons n’aspirent qu’à dévorer des humains. C’est dans ce contexte si particulier que l’on va suivre Iruma dans ses situations ou il va bien malgré lui être mis en avant et pourtant il va tout faire pour tenter de se fondre dans la masse.

Au niveau de l’histoire, ce premier tome est aussi l’occasion de découvrir comment marche l’école et quels sont les différents types d’enseignements qui y sont enseignés. D’ailleurs cette école regorge de monstre et Osamu Nishi ne va pas manquer de nous livrer un casting haut en couleur. On retrouve bien sur les grands clichés à la sauce Shonen, mais je dois dire que la plupart des protagonistes qui gravitent autour de notre héros laissent présager de bonnes perspectives pour les tomes à venir. En effet, la plupart des personnages ont leur côté touchant et l’univers dépeint par l’auteur est vraiment efficace.

De plus, l’humour fait pour la plupart des cas mouche, il faut dire qu’Iruma n’a vraiment pas de chances quand il essaye de se la jouer discret…

Avec ce premier tome, on comprend pourquoi Iruma à l’école des démons est un véritable phénomène au Japon. Son univers fait totalement mouche et on prend un énorme plaisir à suivre Iruma qui tente de survivre dans cette école remplie de démons en tout genre. Au vu de ce premier tome, ce manga est clairement un nouveau Shonen à suivre de très près.

Leave a Comment

Catégories
Login
Loading...
Sign Up

New membership are not allowed.

Loading...