[critique] Jagaaan T1, un nouveau seinen bien dark et violent

L’éditeur Kaze a décidé de commencer l’année 2019 sur les chapeaux de roues avec la sortie de Jagaaan, un nouveau seinen bien dark et violent.

Synopsis du Tome 7

Shintarô Jagasaki est un jeune flic de quartier qui jour après jour se fait humilier par de jeunes voyous et par ses collègues du commissariat. Son avenir semble tout tracé : fonder une famille avec sa copine et poursuivre sa vie insignifiante… Mais cette perspective lui donne la nausée et derrière son sourire de façade, se cachent de violentes pulsions meurtrières. Un jour, lors d’une mission de routine, il tombe face à face avec un mutant chaotique et ravageur ! C’est alors que la main droite de Shintarô se métamorphose… Face à la destruction et au désespoir, un héros au côté sombre vient de naître !

Manga Jagaaan T1

Fiche technique

Titre: Jagaaan
Dessin :: Kensuke Nishida
Scénario :: Muneyuki Kaneshiro
Editeur VF: Kaze Manga
Genre: Seinen
Sortie : le 16 janvier

Shintaro Jagasaki, un flic raté aux idées noires

Petit agent de quartier sans aucune autorité ni respect, Shintaro Jagasaki mène une vie des plus classique. D’ailleurs les perspectives d’avenir de cette vie ne l’enchantent guère. Shintaro est très tourmenté, en effet sous ses apparences de jeune homme chétif se cachent des pulsions meurtrières assez surprenantes.
À l’instar de Fire Punch, Jagaaan met donc en avant un personnage complexe qui garde au plus profond de lui des pensées sombres et violentes.
Les premières pages du manga donnent le ton avec certaines scènes bien violentes et marquantes.

Manga Jagaaan T1

L’invasion des crapadingues

Le climax de Jagaaan va très vite s’installer avec une mystérieuse pluie de batraciens qui va s’abattre sur la ville. Sous leurs airs inoffensifs, ces bestioles sont des parasites qui pénètrent dans le corps des êtres humains afin de se nourrir de leurs désirs pour les transformer en terribles monstres. Privés de leur conscience, les hôtes se détraquent. Ils se transforment en monstres et laissent leur instinct violent prendre le dessus !
C’est dans ce contexte qu’une simple mission de routine dans le métro va devenir un véritable enfer. Un homme va se transformer en monstre et tuer tout ce qui bouge autour de lui. L’occasion pour nous d’apprécier la mise en scène ultra violente de cette scène. Par instinct de survie, Shintaro va saisir son arme, mais le monstre va lui sectionner ses doigts. La situation semble des plus critiques pour notre héros, c’est alors que la main droite de Shintarô se métamorphose en arme dévastatrice qui va terrasser le monstre qui lui fait face. C’est alors qu’une petite chouette toute mignonne va débarquer afin d’engloutir le crapaud tout droit sorti du cadavre du monstre.

Manga Jagaaan T1

Portant le doux nom de Doku, cette petite chouette va très vite faire comprendre à notre héros que sa transformation au bras est synonyme que Shintaro est aussi infecté. S’il veut survivre, sa seule option sera de traquer les monstres afin de les exterminer tous. En effet, pour ralentir le processus de transformation, Shintaro doit ingérer les excréments de Doku lorsque celui-ci a mangé un batracien…
Eh oui, Jagaaan est vraiment un manga barré et totalement assumé. Sur le papier, ce premier tome est diablement efficace, d’une part par son originalité, mais aussi par sa mise en scène notamment celle des monstres qui ont chacun une apparence mettant en avant les pulsions les plus enfouies des êtres humains.
De plus, le tandem Doku Shintaro est un pur régal pour les yeux.

Manga Jagaaan T1

L’année 2019 commence très fort avec Jagaaan un nouveau seinen déjanté mettant en avant de façon originale les pulsions les plus sauvages enfouies au plus profond des êtres humains. Un premier tome qui tire clairement son épingle du jeu avec un concept violent, décalé, mais relativement efficace.

Leave a Comment

Catégories
Login
Loading...
Sign Up

New membership are not allowed.

Loading...