[News Warner] Gatsby le Magnifique : Les premières critiques positives !

  • Fashion geek
  • Cinema
  • [News Warner] Gatsby le Magnifique : Les premières critiques positives !

Alors que la projection de Gatsby le Magnifique en ouverture du Festival de Cannes est imminente, le public américain a eu la chance de découvrir le film en avant-première mondiale, dès dimanche dernier. La beauté des images et la mise en scène spectaculaire ont émerveillé ce public de privilégiés. Gatsby le Magnifique tient ses promesses.

Attendu de longue date, le film qui donnera le coup d’envoi des festivités cannoises a passé le cap de la sortie américaine. S’agissant d’une adaptation de l’œuvre emblématique de la littérature américaine, l’enjeu était important.

Baz Luhrmann ne se laisse pourtant pas impressionner, puisqu’il n’en est pas à son coup d’essai. En 1996, il avait déjà transcrit l’œuvre shakespearienne culte, Roméo et Juliette, en repoussant les limites de l’adaptation cinématographique.

Le réalisateur australien se plaît ici à contourner le cadre du genre, parvient à surprendre les spectateurs en livrant sa propre vision du roman de F. Scott Fitzgerald. Leonardo DiCaprio, qui incarnait le Roméo de son adaptation précédente, est bluffant dans le rôle de l’énigmatique millionnaire. Il en est de même pour Carey Mullingan, sa partenaire à l’écran, qui « étonne et captive », selon L’Express. La critique, qui voit en elle une digne héritière d’Audrey Hepburn, salue sa prestation dans le rôle de Daisy Buchanan.

Au-delà de la justesse d’interprétation des comédiens, Gatsby le Magnifique impressionne surtout par le sensationnel travail d’étalonnage des couleurs. Cette approche « saturée » de la photographie révèle un parti-pris fort de la part Baz Luhrmann, qui emploie la magie du cinéma pour rendre compte de la frénésie des années 1920. The Hollywood Reporter souligne ainsi que « l’implication personnelle de Baz Luhrmann est présente ». Le format 3D amplifie, quant à lui, ces effets visuels. Le concentré des meilleurs artistes musicaux ayant participé à la bande originale du film abonde également dans ce sens.

Pour découvrir le film, encore un tout petit peu de patience, il sera projeté en ouverture du 66e Festival de Cannes ce mercredi 15 mai 2013.

Synopsis

Printemps 1922. L’époque est propice au relâchement des moeurs, à l’essor du jazz et à l’enrichissement des contrebandiers d’alcool… Apprenti écrivain, Nick Carraway quitte la région du Middle-West pour s’installer à New York. Voulant sa part du rêve américain, il vit désormais entouré d’un mystérieux millionnaire, Jay Gatsby, qui s’étourdit en fêtes mondaines, et de sa cousine Daisy et de son mari volage, Tom Buchanan, issu de sang noble. C’est ainsi que Nick se retrouve au coeur du monde fascinant des milliardaires, de leurs illusions, de leurs amours et de leurs mensonges. Témoin privilégié de son temps, il se met à écrire une histoire où se mêlent des amours impossibles, des rêves d’absolu et des tragédies ravageuses et, chemin faisant, nous tend un miroir où se reflètent notre époque moderne et ses combats.

[gdl_gallery title=”grtm” width=”150″ height=”100″ galid=”1″ ]

Leave a Comment

Catégories
DERNIERS TESTS
Test de Kingdom Hearts 3
  • 11 février 2019
Test Resident Evil 2
  • 3 février 2019
Test Fitness Boxing
  • 2 janvier 2019
Test Just Cause 4
  • 9 décembre 2018
Login
Loading...
Sign Up

New membership are not allowed.

Loading...