[News Warner] Les influences de Boardwalk Empire (série)

HBO a annoncé le retour de Boardwalk Empire sur son antenne dès cet automne, pour une quatrième saison qui promet d’être à la fois mouvementée et toujours aussi captivante. Le final de la saison 3, suivi par près de 3 millions de téléspectateurs américains, confirme l’engouement du public pour cette série mafieuse qui met en scène le premier ancrage de la pègre sur le sol américain, au début du siècle dernier. Bluffante de réalisme, Boardwalk Empire fait preuve d’une maturité conduisant à s’interroger sur l’inspiration qui l’a nourrie. Pour mieux comprendre comment la série a été façonnée, voici une cartographie non-exhaustive du genre.

Thème ambivalent par excellence, la mafia fascine autant qu’elle effraie. La tragédie et le danger qui la caractérisent, de même que les codes d’honneur auxquels elle renvoie, font d’elle une matière cinématographique particulièrement appréciée des réalisateurs. Elle a souvent été portée à l’écran et dans une multitude de modes.

Des premiers films de gangsters des années 1930 à nos jours, les intrigues mafieuses se sont développées au travers de fictions inspirées de faits réels, de drames, de biopics et même de comédies. L’exemple comique le plus célèbre reste Mafia Blues (1999), dans lequel Robert De Niro interprète un parrain sujet à dépression qui décide de consulter un psychiatre, campé par Billy Crystal. Leur duo reprendra du service trois ans plus tard dans Mafia Blues 2 – La Rechute.

Mais c’est un autre parrain dépressif qui donnera ses lettres de noblesse au genre mafieux, dans Les Soprano. Série culte d’HBO, celle-ci influence directement Boardwalk Empire, puisqu’en plus de partager un grand nombre de similarités, les deux shows ont aussi certains membres de leurs équipes en commun. Ainsi Tim Van Patten, réalisateur et producteur délégué de Boardwalk Empire, œuvrait déjà sur Les Soprano, tandis que Steve Buscemi (alias Nucky Thompson) interprétait le cousin de Tony Soprano.

Avec Martin Scorsese (Les Affranchis, Les Infiltrés) pour superviser Boardwalk Empire, la série ne pouvait que fonctionner. Puisant lui-même son inspiration dans les standards du genre – Il était une fois en Amérique, Le Client, Payback, Romanzo CriminaleScorsese s’impose comme la référence hollywoodienne du film mafieux. Pour autant, il n’en oublie pas les fondements du genre comme Al Capone (1959) de Richard Wilson ou La Chute d’un Caïd (1960).
Ces films, qui retracent l’ascension d’hommes de pouvoirs sombrant dans la défaite, font écho à une première adaptation mafieuse d’HBO. En 1992, la chaîne câblée avait déjà mis en images le parcours tumultueux de John Gotti dans un téléfilm éponyme.

Cette fois c’est l’ascension de Nucky Thompson et de la mafia irlandaise qui est au cœur de toutes les attentions. Va-t-il vaciller ou, au contraire, parviendra-t-il à étendre son empire jusqu’à Harlem ?

C’est ce que vous découvrirez dans la saison 4 de Boardwalk Empire !

Leave a Comment

Catégories
DERNIERS TESTS
Test de Kingdom Hearts 3
  • 11 février 2019
Test Resident Evil 2
  • 3 février 2019
Test Fitness Boxing
  • 2 janvier 2019
Test Just Cause 4
  • 9 décembre 2018
Login
Loading...
Sign Up

New membership are not allowed.

Loading...