Shibuya Hell, le nouveau Seinen déjanté de chez Pika Edition

Quelques jours après sa sortie officielle, il est temps de découvrir le manga Shibuya Hell, le Seinen totalement déjanté de chez Pika Edition.

Synopsis

Shibuya, quartier ultra branché de Tokyo. 14h50.
J’ai toujours espéré qu’un événement bousculerait un jour mon quotidien de lycéen un peu morne. Le genre de rebondissement que le cinéaste amateur que je suis peut voir dans ses films préférés… mais pas ce genre-là. J’ai vu des passants se faire dévorer par ces… poissons géants, qui sont apparus tout à coup, flottant partout dans le quartier… Ces créatures sont réelles. Ce ne sont ni des effets spéciaux ni des trucages. Et elles ont faim de chair humaine. Moi et d’autres survivants tentons de leur échapper, mais tout porte à croire que nous sommes bel et bien coincés dans cet enfer…

Shibuya Hell tome 1 & 2

Date de sortie : 3 Juin 2020
Format : 132 x 180 mm / 240 pages
Genre : Seinen

Comme un poisson dans l'eau

Créée par Hiroumi Aoi, Shibuya Hell compte actuellement 7 tomes au Japon et est toujours en cours. Premier constat, ce nouveau Seinen ne fait clairement pas dans la dentelle avec son concept d’invasion de poissons rouges mangeur d’hommes. Si sur le papier le Pitch a de quoi faire sourire, l’auteur donne le ton dès le début avec des dessins violents mettant en avant la barbarie de cette menace totalement improbable.

Le décor est vite planté avec un quartier de Shibuya enfermé dans une sorte de bocal géant. Sans possibilité de fuir, ce Seinen nous propose de suivre Hajime Tsukiyoda, un jeune lycéen timide et passionné de cinéma. Par miracle, il fait partie des survivants de l’invasion terrible que vient de subir ce quartier. Pris au piège, les survivants vont devoir s’unir les coudes afin de survivre dans cet enfer sous le signe des poissons rouges.

Le massacre est total et l’auteur Hiroumi Aoi prend plaisir à nous présenter les caractères des différents survivants qui seront près à tout pour rester en vie. Comme tout bon survival horror qui se respecte, les morts s’enchaînent à tels points que le comprend assez vite que personne n’est à l’abri d’une terrible mort.

Dès le second tome, l’auteur introduit un personnage aussi impactant que marquant. Un SDF surnommé le “Furet de Shibuya” qui a comme réputation d’avoir fait face à une centaine de Yakuza. Le quartier de Shibuya est son terrain de jeu depuis des lustres et il compte bien user de sa force pour exterminer tout ce qui lui fera face. Et je peux vous dire que sa réputation est à la hauteur de ses actes, en effet, le Furet de Shibuya prend un malin plaisir à trucider la vermine volante dans un ballet de violence totalement gratuite.

Avec son énorme penchant pour la bouffe en tout genre et son côté nonchalant, ce personnage va clairement faire partie des forces de ce nouveau Seinen. Grâce à leurs côtés totalement décalé et ultra violents, ces deux premiers mangas sont une agréable surprise et il me tarde vraiment de savoir ce que l’auteur a prévu avec la suite de son oeuvre.

Avec son histoire complètement WTF, Shibuya Hell est un manga qui ne vous laissera pas de marbre. En effet, son côté improbable totalement assumé et la violence des affrontements laissent présager un potentiel plus ou moins intéressant. On attend maintenant d’en savoir plus sur cette menace sous le signe des poissons rouges.

Leave a Comment

Catégories
DERNIERS TESTS
Login
Loading...
Sign Up

New membership are not allowed.

Loading...