Soul Sacrifice : Keiji Inafune nous livre ses premières impressions

Cela fait un peu plus d’une semaine que Soul Sacrifice est sur PS Vita, alors  PlayStation est allé à la rencontre de son célèbre créateur Keiji Inafune afin de recueillir ses premières impressions en ce qui concerne le lancement du jeu et voir comment les joueurs de PS Vita s’adaptent aux choix cornéliens du jeu.

Avez-vous observé le rapport qu’entretiennent les joueurs avec Soul Sacrifice maintenant qu’il est lancé ? Est-ce qu’ils jouent de la façon dont vous aviez imaginé ?

Keiji Inafune : Je vois les joueurs y jouer de la façon dont je voulais qu’ils le fassent et j’en suis heureux. Les utilisateurs apprécient la prise de décision en ce qui concerne le sacrifice et les conséquences qui lui sont associées, ce qui était mon intention, je leur en suis donc reconnaissant.

Avez-vous eu écho d’un moment ou d’une bataille en particulier ?

KI : Les utilisateurs parlent de plusieurs choses, et nombre d’entre eux ont l’air de parler du mode multi-joueurs. Mais j’entends également des utilisateurs faire des compliments sur la trame narrative et sur le fait qu’elle se déroule de façon imprévue, ce qui crée la surprise. Ils disent de l’histoire qu’elle est profonde et touchante – ces retours sont ceux que j’espérais avoir, alors je suis ravi !

Le jeu comprend des designs de monstres spectaculairement grotesques – Y en a-t-il un dont vous êtes particulièrement fier ?

KI : Nous avons essayé de faire en sorte que chaque monstre fasse grande impression et je pense que nos designers ont fait un travail remarquable. Si on me demandait de choisir mon montre préféré, je ne pourrais pas répondre car je suis fier de chacun d’entre eux. Cela étant dit, Librom occupe une place spéciale dans mon coeur, le personnage “livre” qui est fortement lié à la trame narrative. J’aime particulièrement sa personnalité et son design, et quand je donne des autographes aux fans, j’ai tendance à dessiner Librom à côté de ma signature. Je pense que Librom représente très bien Soul Sacrifice.

D’où vous est venue l’idée de Rites Obscurs ? En avez-vous un préféré ?

KI : J’ai appris que dans la vie, vous devez sacrifier quelque chose d’important afin d’avoir quelque chose en retour d’encore plus grand. Si vous voulez devenir riche, vous devez travailler dur ; si vous voulez jouer, vous ne gagnerez gros que si vous pariez gros et prenez le risque de perdre beaucoup d’argent. Alors l’idée de sacrifice et les conséquences qui lui sont associées me sont apparues en premier.

Le plus grand sacrifice, à mon avis, serait une partie de votre propre corps. Ou votre propre vie, ou même celle de vos amis. C’est ainsi que l’idée de Rites Obscurs m’est venue. Ils sont puissants, mais le prix est énorme. Par exemple, l’un des Rites Obscurs, qui se nomme ”Gorgon”, requiert que vos yeux sortent de leurs orbites, ce qui resteindra grandement votre vision après coup. “Infernus” réduira votre défense de moitié, mais celui-ci est facile à utiliser car vous pouvez attaquer vos ennemis sans les cibler précisément.

Mass Effect 3 et The Walking Dead de Telltale ont élevé la question des choix cornéliens au rang de quasi-art. Pourquoi les joueurs semblent-ils aimer prendre des décisions aussi atroces ?

KI : Ce type de choix implique de lourds aspects émotionnels et le processus de décision n’est pas automatique. Par le passé, le processus de décision  des joueurs était un réflexe : se déplacer à droite ou à gauche afin d’éviter une balle. Cela n’implique aucune émotion. Mais disons que vous avez deux choix possibles et que chacun d’entre eux implique qu’un personnage meurt. Il vous faudra alors vous poser les bonnes questions et prendre en considération les conséquences avec lesquelles vous devrez vivre ensuite. Cela est plus fortement lié à vos émotions.

Je suis dans le milieu des jeux depuis longtemps et les jeux vidéos semblent tendre vers l’émotion. Je pense que nous en sommes au point où les sentiments et les émotions sont incorporés aux jeux vidéos et tout dépend de comment cela est fait. Soul Sacrifice, par exemple, vous demande qui sacrifier, vos amis ou vous-mêmes. Vous pourriez aussi prendre la décision de ne rien sacrifier et laisser faire les choses. Vous ne pouvez pas prendre ces décisions sans être impliqués émotionnellement. Je pense que les futurs jeux auront besoin d’incorporer des éléments émotionnels.

Vous avez une longue carrière dans le développement des jeux – Selon vous, quelle sera la prochaine étape pour les jeux vidéos ?

KI : Pour être honnête, si on me demandait quelle serait la prochaine tendance dans le monde des jeux vidéos, je ne serais pas capable de mettre le doigt dessus. Mais je crois que les jeux de consoles vont évoluer de manière radicale. Je pense que les aspects sociaux y seront incorporés du mieux possible. Quand je dis “sociaux”, je ne parle pas d’éléments sociaux dans les jeux sociaux comme on l’entend aujourd’hui. Je pense que les aspects sociaux réels,  pas seulement le fait de se connecter en ligne, seront implémentés sur les jeux de consoles, de la meilleure façon possible.

Jusqu’à aujourd’hui, le cycle des jeux de consoles était d’acheter un jeu et d’y jouer pendant des heures, puis d’en acheter un autre. Je pense que ce cycle changera et quelque chose de nouveau viendra le remplacer pour être la nouvelle tendance. Une nouvelle console, telle que la PS4, a besoin de bien assimiler cet aspect afin de maximiser son potentiel.

PlayStation Blog

Leave a Comment

Catégories
DERNIERS TESTS
Test de Metro Exodus
  • 23 février 2019
Test de Kingdom Hearts 3
  • 11 février 2019
Test Resident Evil 2
  • 3 février 2019
Test Fitness Boxing
  • 2 janvier 2019
Login
Loading...
Sign Up

New membership are not allowed.

Loading...