Test de Concrete Genie

Fiche technique
Editeur : Sony / Pixelopus
Sortie France : 09 octobre 2019
Genre(s) : Aventure

Test de Concrete Genie

En attendant l’arrivée des derniers gros titres exclusifs AAA de la PS4, le studio californien Pixelopus nous propose de vivre une expérience colorée et remplie de bonnes idées. Armée d’un pinceau magique, il est temps de voir si manette en main, la magie est bel et bien au rendez-vous pendant notre aventure en compagnie de Ash.

De la peinture à la vie

Concrete Genie nous propulse dans la peau de Ash, un jeune adolescent qui se sert de l’art pour s’évader de son quotidien. Il faut dire que sa ville natale de Denska a au fil des années été corrompue et délaissée par les habitants qui ont fait le choix de partir vers de nouveaux horizons. Ash passe la plus grande partie de son temps à dessiner des monstres mignons sur son carnet jusqu’au jour où le petit groupe de brutes locales va encore une fois s’en prendre à lui, mais aussi à son carnet de croquis. Mais cet évènement va permettre à Ash de découvrir un pinceau magique qui a le pouvoir de donner vie à ses dessins, mais aussi de faire renaître cette ville portuaire autrefois gaie et animée, en nettoyant ses rues et ses ruelles grâce au pouvoir de la peinture vivante.

Doté d’un univers très Burtonien, Concrete Génie fait appel à des thématiques totalement dans l’air du temps comme l’impact de l’homme sur notre planète bleue, mais aussi le harcèlement moral que peuvent subir certains enfants au cours de leur jeunesse.

L’histoire bien que très courte (4-5H) nous propose une expérience qui au premier abord sort un peu des sentiers battus, mais qui manque malheureusement clairement d’ambition. J’aurai l’occasion de revenir sur ce point plus tard dans le test.

Une palette artistique qui flatte la rétine

Le studio californien Pixelopus nous livre une direction artistique en totale osmose avec le concept du jeu. La palette chromatique volontairement sombre et austère n’est là que pour sublimer et illuminer les rues obscures de la ville natale d’Ash grâce à votre créativité. Les créatures que vous allez créer au fur et à mesure de votre aventure ne sont pas en reste avec un character design aussi plaisant qu’efficace. Le plus impressionnant reste sans surprise tous les effets de lumières et de particules qui sont clairement maîtrisés à la perfection. Vous l’aurez certainement compris, la patte artistique de Concrete Genie fait clairement partie d’un des gros points forts de ce jeu qui ne cessera de vous flatter la rétine.

De la magie qui manque d'ambition

D’un point de vue gameplay, le jeu repose sur des bases très classiques, en effet vous allez devoir évoluer dans la vielle de Denska afin d’illuminer les rues obscures de la ville pour la sortir des ténèbres. La seule originalité du titre est de proposer une expérience qui se base sur des mécaniques qui utilisent la peinture et les créatures que vous allez devoir créer au cours de votre aventure. En effet, votre pinceau magique vous donne la possibilité d’illuminer les lumières dissimulées dans les différents recoins de la ville. Je vous rassure, vous avez à tout moment la possibilité de faire appel à un plan de la ville qui vous permet de voir quelles sont les zones avec lesquelles vous allez devoir interagir.

S’ajoute à cela la possibilité de créer des génies, ces fameuses créatures mignonnes. Mais attention, vous n’avez pas la possibilité de créer ces créatures où vous le souhaitez, il faudra en effet d’abord trouver les zones qui sont prévues à cet effet. Pour le reste, la création des génies est un réel plaisir, vous pouvez vraiment utiliser votre côté artistique pour créer des créatures qui sortiront de l’ordinaire. D’ailleurs plus vous avancerez dans votre aventure et plus vous aurez des items pour aller plus loin dans la personnalisation des génies. Lorsque vous serez satisfait de votre création, une simple pression sur la touche carré vous permettra de donner vie à celle-ci. Et je peux vous dire que l’on prend un réel plaisir à découvrir sa création se mouvoir dans les différents murs de la ville.

Afin de varier les plaisirs, les génies sont divisés en trois types de créatures représentés par des codes couleur. Les couleurs représentent bien sûr les types de pouvoir que peuvent avoir vos génies, les créatures rouges sont liées au feu, les jaunes sont liées à l’électricité et pour finir les bleus sont liées au vent. Ces pouvoirs élémentaux sont importants, car les génies que vous allez créer vont pouvoir vous débloquer et vous aider dans votre progression. Si comme je vous l’avais évoqué le système de création est bien addictif, il est regrettable de voir que mécaniquement le studio Pixelopus n’a pas pris le temps de développer le fait de faire évoluer les mécaniques en fonction du design de votre génie que vous aurez créé.

Du coup quelque soit le design de votre génie, l’expérience se veut très dirigiste et très classique. C’est dommage vu tout le potentiel que pouvait avoir Concrete Genie sur le papier. Malgré cela, on prend tout de même plaisir à évoluer en compagnie de vos créations qui ne manqueront pas de vous demander de dessiner d’autres éléments comme des fleurs, de l’herbe, des étoiles ou bien des arbres. Et vous aurez besoin de faire plaisir à vos génies afin qu’ils vous donnent de la Super Peinture, peinture qui est indispensable pour faire face à certaines zones corrompues de la ville de Denska.

Malgré des animations crédibles et un moteur graphique totalement maîtrisé, on fait assez vite le tour des différentes mécaniques que nous propose le jeu. On enchaîne les moments d’infiltration afin de ne pas se faire repérer par le petit groupe de petite frappe locale et on évolue à travers les environnements en peignant et en actionnant des mécanismes classiques et sans grande surprise.

Concrete Genie dispose aussi de certaines phases d’affrontements, mais franchement elles n’enrichissent à aucun moment l’expérience du jeu…

LES PLUS

Direction artistique
Creation des génie
Trés bonne VF

LES MOINS

Durée de vie
Une aventure linéaire et dirigiste
Concept de génie sous-exploité

Review
  • 13Total Score

    Malgré une direction artistique totalement maîtrisée, Concrete Génie peine à se hisser comme une exclusivité incontournable de la PS4. C'est dommage, car le jeu avait clairement le potentiel pour nous livrer une expérience qui sorte des sentiers battus. Malgré cela, Concrete Génie reste une aventure à la fois touchante et plaisante qui fera appel à votre côté artistique.

    Leave a Comment

    Catégories
    DERNIERS TESTS
    Login
    Loading...
    Sign Up

    New membership are not allowed.

    Loading...