Test de Destiny

Test de Destiny

Avec son budget énormissime de 500 millions de dollars, sa campagne marketing qui n’a cessé de faire croître l’engouement des joueurs au fil des mois, Destiny était déjà bien avant sa sortie l’un des jeux les plus attendus de cette fin d’année. Développé par les créateurs de la série Halo, le Studio Bungie a signé un partenariat de 10 ans avec Activition. Disponible depuis quelques semaines, cette nouvelle licence n’en finit pas de faire parler d’elle…

Autant critiqué qu’adulé, je vais vous donner mon avis sur ce FPS qui a tout de même généré 500 millions de dollars en une seule journée.

destiny-ps4-3

Scénario

Toujours aussi avide de conquête et de technologie, l’espèce humaine a réalisé une mission de reconnaissance sur la mythique planète Mars. Ce périple va changer à tout jamais le cours de leurs histoires, L’humanité va en effet faire la découverte du Voyageur.

Cet immense astre a parcouru des milliers de galaxies avant d’échouer sur la nôtre, transportant des connaissances et des technologies avancées, le voyageur va permettre à l’espèce humaine de connaître une période faste et riche, mais aussi de coloniser la plupart des planètes du système solaire.

Malheureusement, le Voyageur est poursuivi depuis la nuit des temps par les ténèbres qui au bout de quelques siècles vont le retrouver dans notre système solaire.

Vous allez vous réveiller dans la peau d’un gardien, l’un des protecteurs de la cité, votre mission sera d’éradiquer une bonne fois pour toutes les ténèbres.

Ce pitch de base est vraiment séduisant, tout comme les 30 premières minutes de jeux qui nous promettent une histoire aussi riche qu’intense. Malheureusement, le scénario est ultra décevant, les missions se suivent et s’enchaînent et ce n’est pas les quelques cinématiques qui vont vous en apprendre plus sur le monde de Destiny.

C’est un des aspects qui m’a énormément frustré, j’ai vraiment été happé par le monde et le potentiel de l’histoire durant la première heure du jeu, passé quelques heures, j’ai vite compris que le scénario  du jeu ne serait que très peu développé. J’ai tout de même gardé espoir jusqu’à le fin du jeu, mais le final m’a tout aussi déçu.

C’est surement encore un aspect marketing, Bungie en a beaucoup gardé sous la pédale pour développer encore plus Destiny lors de ces DLC. Affaire à suivre…

destiny-PS4-ennemis

Graphisme

Je ne vais pas passer pas quatre chemins, sur Next Gen Destiny est vraiment sublime. Le titre de Bungie fait vraiment plaisir à voir, tout est là pour nous faire voyager au travers des 4 planètes qui ont des environnements bien spécifiques.

Le Level design est à couper le souffle, je me suis souvent assise avec ma chasseuse pour juste contempler les magnifiques paysages qui m’entouraient. Les différentes textures et effets de lumières renforcent encore plus l’immersion dans le monde de destiny.

La modélisation des ennemis et des personnages n’est pas en reste non plus, on prend son pied à voir évoluer son personnage au cours du jeu. Et lorsque vous aurez enfin atteint le level 20, vous allez voir que votre personnage commencera enfin à être ultra charismatique.
Côté ennemis, leurs designs sont plus ou moins classe, chacune des races ayant leurs propres attitudes et leurs points faibles. J’ai pour ma part adoré la race des Cabals qui peuplent la planète Mars.

La direction artistique est vraiment l’un des gros point fort du jeu, à la fois riche, aboutie et cohérente, tout est là pour flatter la rétine. Après c’est sûr Destiny n’est pas le plus beau jeu sur Next Gen, mais sa patte graphique font de lui un titre incontournable…

Gameplay

Avant de vous lancer à corps perdu dans le monde de Destiny, vous allez devoir créer votre personnage. Ne compter pas passer des heures sur sa création, car si l’interface de création est intuitive et ergonomique, je trouve qu’elle est aussi un petit peu limité. Trois classes vous seront proposées TITANS, CHASSEURS et ARCANISTES qui sont l’équivalent de Guerriers, Snipers et Mages.

Vous aurez aussi le choix entre trois races au design bien différent: les humains, les éveillées et les exos sortes de machines aux designs bien stylés.

Passé ce cap, vous allez être réveillé sur terre en pleine Russie par votre spectre. Au passage j’ai adoré que le spectre soit doublé par Peter Dinklage l’acteur qui joue Tyrion dans Game Of Thrones.
Paddle en main, le gameplay est ultra intuitif, les amateurs de FPS sur console auront tout de suite pris leurs marques.
Attaque de mêlée, visée, saut, glissade, lancer de grenade tous les standards des FPS sont là.
Destiny se démarque par son petit côté MMO, votre personnage va grimper de niveau au fur et à mesure des différentes missions qu’il fera sur les 4 planètes.

Évoquons tout d’abord les missions des planètes, ce qui m’a le plus choqué au début c’est ce côté ultra répétitif des environnements, Bungie ne s’est vraiment pas foulé, la plupart des missions se passent dans les mêmes endroits, les différences se font juste  à des endroits où vous emprunterez d’autres chemins. Vu la qualité des environnements c’est un peu dommage, vous allez vite connaître par cœur les coins et les recoins d’une planète…
Chaque planète à sont lot  de missions principales et secondaires, missions d’assaut et une mission de patrouilles. Ne vous attendez pas à des missions très variées, Destiny fait dans le classique, mais le classique bien maîtrisé.

Ces missions ont un avantage, elles sont aussi répétitives qu’addictives. Le jeu est vraiment bâti sur la coopération, faire ses missions seuls n’a pas la même saveur que de le faire avec des amis. Et c’est sur ce point que Destiny comble ces différents défauts.

L’expérience de Destiny ne s’apprécie réellement qu’en compagnie de deux autres gardiens, le bestiaire est bien sûr développé en fonction du nombre de gardiens dans une escouade. J’ai vraiment surkiffé cet aspect coopératif entre les gardiens, j’ai souvent joué avec un ami qui joue un titan et le spécial de sa deuxième doctrine est vraiment essentiel lors des affrontements difficiles.

Plus vous allez jouer à Destiny, plus vous allez l’apprécier. Le jeu commence à se savourer à partir du level 15, c’est le premier cap qui vous permettra de mettre la main sur des équipements rares (bleus). Mais c’est aussi ce palier  qui va vous permettre de découvrir la seconde doctrine de votre personnage. Vous aurez donc la possibilité d’avoir accès à un second arbre de compétences, mais il va vous falloir vous armer de courage pour développer cette seconde voix, car vous devez tout reprendre à zéro.

C’est là, où l’exploration et les différents contrats vont être grandement utiles en vous donnant accès assez rapidement à pas mal d’expériences qui vous aideront grandement dans le boost de votre gardien.

Le niveau 20 tu atteindras et de la lumière tu collecteras. Ah là là, bungie a sû rendre son contenu addictif, le niveau 20 et le niveau maximum de votre personnage, mais ce n’est que le début pour vous. Pour accéder à des niveaux supérieurs, il va falloir mettre la main sur des équipements légendaires qui boosteront votre gardiens grâce à la lumière. Plus vous aurez de lumières, plus votre gardien sera puissant et donc plus son niveau sera élevé.

Autant vous le dire de suite, si vous voulez arriver à l’ultime niveau 30, il va vous falloir vous armer de patience. À ce jour le level maximum que j’ai croisé c’était 29. Le système de réputation est bien rodé et intense, on rentre très facilement dans le jeu.

De plus, Bungie peaufine son petit bébé avec des événements, cette semaine c’est la reine qui vient rendre service aux gardiens. Si vous  réussissez cet événement vous aurez accès à une armure légendaire, une bonne façon de booster son personnage, une récompense bien alléchante qui se mérite, n’allez pas penser que les missions de la reine se font le doigt dans le nez. Comme toujours si vous êtes à plusieurs ces missions seront beaucoup plus accessibles.

Parlons un peu du multijoueur, il est très classique, mais il remplit assez bien son taf. Après persos ce n’est vraiment pas mon mode préféré, j’y vais plus pour remplir des contrats que pour le plaisir du jeu. Si je veux vraiment me défouler sur des modes compétitifs, je préfère mille fois un bon COD ou un battelfield. Après c’est sûr si vous jouez à plusieurs les différentes cartes et son gameplay bien nerveux vous lanceront dans des matchs parfois bien épiques. Par contre comme pour la bêta, je trouve que les véhicules sont beaucoup trop cheatés. Après c’est un point de vue personnel, mais je déteste la map de la lune à cause de ces  @&#$! véhicules …

Durée de vie

Tout dépend de votre approche et surtout si vous accrochez au concept du jeu. L’aventure principale se boucle en à peu près une dizaine d’heures. Passer ce cap, c’est votre vision des choses qui peut faire gonfler à fond la durée de vie. Si comme moi vous adhérez à Destiny, votre aventure ne fera que commencer, entre réputation, assaut, raid, contrat, vous n’êtes pas prés de vous ennuyer, surtout si vous avez à vos côtés des amis pour vous prêter main-forte. C’est à la sueur de votre front que vous arriverez à booster l’équipement de votre gardien pour lui faire dépasser son palier de level 20.

Vous l’aurez compris, si Bungie continue de nous donner accès à des événements spéciaux et surtout développe un peu plus l’aspect scénaristique de son jeu dans les prochains DLC, la durée de vie de Destiny sera plus que colossale.

Petite parenthèse, j’adore les week-ends, car Bungie fait pop Xur sur la tour, un marchand qui vend des items exotiques.

destiny-PS4-arcaniste

Bande Son

Épique, majestueuse, intense, la bande-son est parfaite. Signée par Marty O’Donnell, cette dernière rendra vos affrontements aussi intenses qu’immersifs. Un must have qui vous fera voyager au plus profond du monde de Destiny. Chapeau l’artiste…

LES PLUS

[list type=”check”]

  • Direction artistique
  • La bande son
  • Le gameplay
  • La coopération
  • Interface sobre et ergonomique

[/list]

LES MOINS

[list type=”delete”]

  • Le scénario
  • Ultra répétitif
  • les loading un peu trop long
  • Peu de planètes

[/list]

divider-test

Difficile de se faire un avis sur Destiny. Sa direction artistique et sa bande-son font à eux seuls un titre incontournable pour tout possesseur d’une Next Gen. Malgré cela le jeu est très répétitif et  manque cruellement de variété. Destiny est un jeu qui se bonifie au fur et à mesure des heures passées. Le level 15 vous permettra de voir une infime partie de l’iceberg et le level 20 vous montrera enfin la voie de la lumière. Un jeu qui ne plaira pas à tout le monde, mais qui a le mérite d’être diablement efficace via sa coopération. Côté scénario, je pense que c’est purement une stratégie marketing afin de faire vendre ses futurs DLC. Le studio Bungie a créé une nouvelle licence dotée d’un monde au potentiel infini. J’espère qu’ils le développeront afin de ravir la communauté du jeu qui est déjà énorme. Allez Gardiens l’histoire n’est pas finie, à bientôt pour une session de breakdance sur la tour…

15
————
20

Leave a Comment

Catégories
DERNIERS TESTS
Login
Loading...
Sign Up

New membership are not allowed.

Loading...