Test de Dragon Ball FighterZ

Fiche technique
Editeur(s) / Développeur(s) :  Arc System Works | Bandai Namco Entertainment
Sortie France : 26 Janvier 2018
Genre(s) : Combat
Mode : Jouable en solo | Multi

Test de Dragon Ball FighterZ

Dessin animé culte du Club Dorothée, Dragon Ball Z est une licence qui a connu toutes les générations de consoles avec une ribambelle de jeux dont certains ont marqué à jamais les joueurs que nous sommes. L’E3 2017 a réveillé la flamme qui est en nous avec l’annonce d’un futur jeu de combat réalisé par Arc System Work. Les premières vidéos donnent le ton et nous voilà déjà 6 mois plus tard avec la sortie du jeu que l’on attendait tous. Après avoir passé une grande parti de ces derniers jours en compagnie de Goku, il est temps pour moi de vous donner mon avis sur cette oeuvre magistrale.

L’attaque des clones

Nouvelle intrigue, nouveau personnage, le mode histoire avait tous les ingrédients pour nous livrer une expérience riche en évènements. Au final, malgré toutes ses bonnes intentions, la campagne solo est le mode qui m’a le plus déçu. Il faut dire que je pense que j’en attendais un peu trop et de ce fait, je trouve que celui-ci n’est pas à la hauteur face aux restes du jeu.
Dotée de trois intrigues permettant d’avoir différents points de vue et donc révélations, la campagne solo se termine en un peu plus de 7h de jeu. L’intrigue met en avant une nouvelle menace du nom de C-21 mais aussi le retour des grands méchants de DBZ. S’ajoute à cela une armée de clone qui vient semer la zizanie dans le monde de nos fameux Z Warriors. L’intrigue reste tout de même parfois intéressante, mais cette campagne solo se résume surtout à un enchaînement de combats contre des clones sur une sorte de plateau de jeu. En effet, le joueur devra évoluer dans des niveaux représentés par des cases et il aura un nombre de déplacements limité pour arriver à la case représentant le boss du niveau du plateau.
Le plus fun reste de très loin les cut-scenes du jeu avec des dialogues à l’humour bien dosé qui risque fort de faire sourire tous les fans de la saga. Le gros avantage est surtout le fait que ces scènes se déclenchent en fonction de l’équipe choisie par le personnage, et franchement ça fait vraiment plaisir à voir et à entendre.

Test Dragon Ball Fighter Z

Un Kamehameha visuel en pleine face

Graphiquement, Dragon Ball Fighter Z est un joyau, une pépite visuelle qui prend vie sous nos yeux ébahis notamment grâce à une parfaite maîtrise de l’Unreal Engine 4. L’oeuvre de Toriyama est respectée à la perfection avec un souci du détail de l’animé via des animations calquées sur les scènes cultes de notre enfance.
Le rendu est tellement bluffant que l’on a l’impression d’être devant un épisode ultra dynamique de la saga. Arc System Works prouve encore une fois qu’ils sont clairement les maîtres dans l’art de mettre en scène des jeux de combat en 2,5D. Les explosions et les coups spéciaux s’enchaînent dans une fluidité exemplaire à tels points que vous allez mettre vos yeux à rude épreuve pour suivre les affrontements ultras dynamiques de cet opus.
Tout a été pensé pour coller à la saga et le peu que l’on puisse dire, c’est que le résultat final est clairement la nouvelle référence des jeux de combat en 2,5D. Vu le travail d’orfèvre réalisé sur ce jeu, j’ose espérer qu’un jour Arc System Works se lancera dans le projet de réaliser un jeu de combat issu de la licence Saint Seiya.

Test Dragon Ball Fighter Z

Un roster bien complet

Si on le compare aux différents jeux de la licence déjà sortis, on pourrait de base être un peu déçu de ne retrouver que 24 personnages jouables lors de la sortie du jeu. D’ailleurs pour arriver au nombre de 24 personnages, il faudra jouer pour débloquer les trois derniers personnages tels que C-21 que vous obtiendrez après avoir fini le mode histoire.
Arc System a donc du faire des choix et il se peut que votre petit chouchou ne fasse pas partie du casting, en tout cas pour le moment. En effet, vu la hype de folie et le succès du jeu, il est fort à parier que Arc System Works nous sortent moult DCL qui viendront gonfler le casting du jeu.
Vu le travail exemplaire sur chacun des personnages, on ne peut au final pas être déçu par le nombre de personnages jouables dans Dragon Ball Fighter Z. De plus, les développeurs ont décidé de mettre sur le même pied d’estale les différents protagonistes du jeu et c’est franchement bien plaisant de mettre une grosse misère à Cell avec Yamcha, Krilin ou bien Tenshinhan.

Test Dragon Ball Fighter Z

Des combats accessibles et techniques

Manette à main, le plaisir de jeu se veut instantané et ultra accessible. On dispose de 3 touches permettant de lancer des coups faibles, moyens et forts. Afin de faciliter la tâche des joueurs, les développeurs ont décidé de simplifier grandement le gameplay avec notamment la possibilité de lancer un combo bien stylisé juste en appuyant plusieurs fois sur l’une de ses trois touches. Le résultat visuel est aussi impressionnant que dévastateur pour le pauvre adversaire qui vous fera face.
Comme tout bon jeu DBZ qui se respecte, une autre touche est dédiée à l’envoi de boules d’énergie spécifiques bien sûr à chacun des héros du jeu.
Concernant les coups spéciaux, leurs exécutions sont tout aussi simples, il faudra en effet juste faire un quart-de-cercle combiné aux gâchettes de droite de votre manette pour faire une attaque qui vous en mettra plein les mirettes. Il faudra bien sûr posséder un minimum de ki, il faut par exemple 3 jauges de ki pour lancer l’attaque ultime des personnages du jeu.
S’ajoute à cela la possibilité de réaliser un Dash ultra rapide, mais aussi la possibilité de se téléporter en appuyant sur la touche coup moyen  et coup puissant en même temps.

Test Dragon Ball Fighter Z

Avoir l’esprit d’équipe

À l’instar de Marvel Vs Capcom, Dragon Ball Fighter Z vous entraîne dans des affrontements endiablés opposant des équipes de 3 combattants qui pourront bien sûr être appelés à tout moment en plein combat. Pour cela, il faudra utiliser les gâchettes de gauche pour appeler l’un de vos deux autres coéquipiers.
Vous aurez donc le choix d’appeler un de vos équipiers pour qu’il vienne vous venir en aide ou bien remplacer votre combattant afin de continuer le combat avec un autre membre de votre équipe. Ultra dynamique le changement de personnage sera aussi l’occasion de pouvoir facilement continuer un combo destructeur commencé avec un autre membre de votre équipe.
Passé quelques heures de jeux, on se rend vite compte qu’il faudra de longues heures pour parvenir à lancer des combos interminables. Pour cela, je vous conseille grandement de bien choisir votre équipe afin d’optimiser au mieux les attaques de soutien, mais aussi les différents coups spéciaux de vos protagonistes.

Test Dragon Ball Fighter Z

Contenu en ligne et hors ligne

Niveau contenu, en plus du mode histoire, on retrouve les classiques modes training, arcade, tournoi en ligne, combat versus, mais aussi une boutique vous permettant de dépenser vos zenis durement gagnés au cours de votre périple. Le choix de ces différents modes de jeux prend la forme d’un Hub bien cute ou vous pourrez interagir avec les autres personnages présents en ligne.
Les avatars présents dans le HUB se représentent avec un design SD et vous pourrez à tout moment changer ou personnaliser votre avatar. Si vous n’avez pas précommandé le jeu, il vous faudra débloquer Goku SSGSS et Vegeta SSGSS. Pour cela, il vous faudra cumuler 300 000 et 500 000 Zénis ou bien terminer Capsule de gravité extrême” et celle de la “Salle de l’esprit et du temps” avec un rang A en difficile dans le mode Arcade.
Vu ma co de bisounours, il est assez difficile de juger de façon objective le mode Online du jeu, en effet, j’ai bien peur que mon faible débit ne soit pas adapté pour vivre une expérience optimisée en ligne…

LES PLUS

– Une claque visuelle
– Un gameplay de folie
– Les Dramatic Finish
– Fluidité exemplaire
– Un casting équilibré
– Mise en scène fidèle au manga

LES MOINS

– Le mode histoire
– Pas de voix FR

divider-test

Pari réussi haut la main pour Arc System Works qui nous livre le meilleur et le plus fidèle jeu de combat Dragon Ball Z dont l’on rêvait tous depuis tant d’années. Doté d’une réalisation époustouflante et d’un gameplay ultra dynamique, Dragon Ball Fighter Z est clairement l’oeuvre qui restera dans l’histoire du jeu vidéo, mais aussi qui respecte autant la saga commencée par Toriyama, il y a déjà 30 ans de cela. Merci, Arc System de nous avoir livré un tel bijou et la référence ultime en matière de jeux de combat en 2,5D.

18
————
20

Comments
  1. Avatar
    Tetsu

    Super test de ce jeu qui est vraiment excellent. Arc System a vraiment fait un travail remarquable

Leave a Comment

Catégories
Login
Loading...
Sign Up

New membership are not allowed.

Loading...