Test de God of War

Fiche technique
Editeur(s) / Développeur(s) :  Sony | Santa Monica
Sortie France : 20 Avril 2018
Genre(s) : Beat’em All
Mode : Jouable en solo
Classification : +18 ans

Test de God of War

Bien des années après avoir assouvi sa colère et sa soif de vengeance sur les divinités grecques, notre bon vieux Kratos est de retour dans un épisode faisant office de renouveau. Après avoir fait les heures de gloire de la PS2 et PS3, Santa Monica à la lourde tâche de faire de ce nouveau volet, le nouveau porte-étendard de la PS4. Après avoir arpenté en long en large et en travers les terres nordiques en compagnie de Kratos et de son fils, il est temps pour moi de vous révéler si l’on tient vraiment une oeuvre divine.

Spartiate, dieu et père

Pour commencer mes loulous, ne vous inquiétez pas, il n’y aura aucun spoil lors de mon test, vous pouvez donc vous installer peinard pour profiter comme il se doit de mon test.
Sur le papier, c’est un pari vraiment osé de nous plonger en plein coeur de la mythologie nordique et de retrouver un Kratos qui va avoir la lourde tâche de devenir le mentor de son fils Atreus. En effet, Kratos vit maintenant dans l’ombre des dieux et un évènement tragique va l’amener en compagnie de son fils à accomplir une quête des plus personnelles.
Si pendant toutes ces années passées, Kratos a été un père absent, il doit maintenant se racheter des erreurs de son passé pour assurer l’avenir de son fils.
À l’instar de The Last of Us, toute notre aventure épique est basée sur l’évolution de la relation entre Kratos et son fils. La narration est maîtrisée à la perfection et cela apporte à notre spartiate un côté humain et maladroit fort intéressant.
Bien sûr, votre périple sera aussi l’occasion de rencontrer des personnages hauts en couleur à l’instar de Mimir qui viendra pimenter ce duo de choc.
Santa Monica a vraiment peaufiné l’aspect scénaristique de God of War pour nous livrer une histoire beaucoup plus profonde et tout aussi intense que la trilogie de la saga.
Cory Barlog est arrivé à nous faire vivre une histoire qui vous tiendra en haleine pendant plus de 20h et je peux vous dire que son dénouement sera à la hauteur de votre voyage en quête de rédemption.

Test God of War

Divinement beau

Sans surprise, Santa Monica prouve encore une fois toute leur maîtrise du hardware des consoles Sony avec un rendu visuel rentrant directement dans le panthéon de cette génération de console. Que ce soit sur PS4 et PS4 Pro, God of War est une véritable prouesse technique qui nous explose la rétine durant chaque secondes de votre périple.
Divinement beau, God of War vous immergera au plus profond de la mythologie nordique en passant par Midgar, mais aussi avec les huit autres mondes constituant le royaume d’Odin.
Au cœur de forêts, des montagnes et des royaumes sauvages indissociables de la mythologie nordique, préparez-vous à arpenter des environnements à couper le souffle. S’ajoute à cela une modélisation des personnages avec un niveau de détail rarement vu dans un jeu vidéo et le tout prend vie dans une fluidité relativement stable. Si Uncharted 4 avait marqué les esprits, ce nouveau volet de la saga God of War est à mes yeux la nouvelle référence en termes de mise en scène.
Il faut dire que Cory Barlog n’a pas fait les choses à moitié avec cette épopée intense qui prend vie sous nos yeux sous forme d’un plan séquence qui restera dans les annales. On ne peut que respecter tout le travail d’orfèvre réalisé par Santa Monica qui est arrivé à donner vie à un royaume au potentiel infini.
Bien que moins conséquent par rapport à ses prédécesseurs, le bestiaire n’est pas en reste avec son lot de créatures aussi féroces que terrifiantes. Il ne manque plus qu’à attendre l’arrivée prochaine du mode photo pour pouvoir inonder la toile de screen aussi beau que le Valhalla.

Test God of War PS4

Des combats épiques et dynamiques

Santa Monica a profité de l’arrivée de Kratos sur PS4 pour remanier totalement le gameplay de sa licence phare. Dotée d’une vue “caméra à l’épaule” plus proche et plus dynamique et donc beaucoup plus immersive, vous allez être plongés au cœur combats frénétiques et impitoyables.
Si certains avaient peur de ne plus retrouver l’intensité sauvage des affrontements de la saga, je vous rassure de suite, Kratos n’a rien perdu de sa superbe. Le studio est arrivé à insuffler une nouvelle vie à la licence tout en gardant l’essence et la magie qui a fait les heures de gloire de la PS2 lors de la sortie de God of War.
La hache Leviathan est une arme aussi brutale que jouissive, notre bon vieux spartiate se déchaîne toujours autant par le biais de combos chorégraphiés à la perfection. En plus d’être une arme redoutable, la hache sera aussi un atout de choix pour la résolution de beaucoup d’énigmes qui vous feront face. À l’instar du terrible marteau de Thor, vous pourrez à tout moment la lancer et vous défouler à coup de poing sur le pauvre assaillant qui vous fait face. Vous l’aurez compris manette en main, le gameplay de God of War est un pur régal qui se savoure tout au long de votre périple.
Et ne vous inquiétez pas, la hache léviathan ne sera pas la seule arme du jeu.

Test God of War

Atreus, un petit garçon au potentiel énorme

Une chose est sûre, c’est que ce God of War est beaucoup plus punitif que les autres volets, il vous faudra donc bien utiliser Atreus qui fait partie intégrante du gameplay. En effet, une simple pression sur la touche carré vous permettra d’ordonner à Atreus de tirer une flèche sur la cible qui vous fait face. Si lors des premières heures de jeux, ce principe permet d’attirer l’attention des ennemis, Atreus va très vite évoluer et devenir indispensable lors de votre quête.
En effet, il va comme Kratos obtenir de nouvelles compétences et donc devenir un véritable allié sur-le-champ de bataille à tels points qu’il sera même capable de vous faire revenir à la vie par le biais d’une pierre de résurrection que vous pourrez acheter.
Comme pour la hache léviathan, les différents types de flèches vous permettront en plus de faire des dégâts d’accéder à de nouvelles zones en débloquant de nouveaux passages.
Les dégâts réalisés par l’intermédiaire des flèches d’Atreus permettent de remplir la jauge d’étourdissement qui sera souvent synonyme d’une mise à mort bien brutale de la part de Kratos. Un bon moyen d’expédier vite fait bien fait la menace qui vous fait face.
Etant donné que le jeu est beaucoup plus difficile, il ne faudra pas non plus sous-estimer l’art de l’esquive et du contre qui restent toujours aussi efficaces.

Test God of war

Vers la quête de l’équipement épique

Santa Monica a eu l’excellente idée d’introduite un système d’équipement qui se marie très bien avec la nouvelle direction que le studio a choisi de prendre pour sa licence. En effet, durant votre quête, vous aurez la possibilité de modifier l’équipement de Kratos (torse, bras et jambes), il vous faudra pour cela récupérer de l’argent et des matériaux permettant aux nains Brok et Sindri de démontrer tous leurs talents de forgerons.
En plus de changer l’esthétique de Kratos, le changement d’équipement vous permettra d’augmenter les caractéristiques de votre personnage pour faire face à la menace de plus en plus dangereuse. S’ajoutent à cela des arbres de compétence bien complets permettant à Kratos et Atreus d’acquérir de nouvelles compétences aussi stylisées que puissantes.
Cerise sur le gâteau, vous aurez aussi la possibilité d’assigner des attaques runiques à vos armes, mais aussi des enchantements à certains de vos équipements afin d’optimiser au mieux votre expérience.
Vous l’aurez compris, God of War se dote d’un aspect RGP bien complet qui apporte encore une fois un énorme vent d’air frais à la licence.
Même si l’on peut finir le jeu sans trop utiliser ce nouveau concept, je vous conseille fortement de passer du temps à améliorer votre équipement afin de profiter comme il se doit de votre quête dans les terres nordiques.

Test God of War

Le vaste royaume d’Odin

Ce nouveau God of War se démarque aussi de ses prédécesseurs par le biais de son contenu fort généreux. En effet, le royaume d’Odin regorge de lieux à découvrir, de secrets et de quêtes annexes qui sont clairement à la hauteur de cette oeuvre divine. En plus de doubler la durée de vie, certaines quêtes s’avèrent vraiment être un bon challenge et je peux vous garantir que vous ne serez pas déçus de certaines récompenses obtenues.
On prend un malin plaisir à se balader, à prendre son temps et à découvrir de nouveaux lieux en compagnie de Kratos et Atreus, il n’y a pas à dire, Santa Monica a vraiment peaufiné ce nouveau volet de God of War.

Test de God of War

LES PLUS

– Une beauté magistrale
– La mythologie nordique
– La durée de vie
– Le duo Kratos et Atreus
– Le renouveau de la licence
– les défis et quêtes annexes
– Excellente VF et VO
– Une fin magistrale

LES MOINS

– Attendre la suite

divider-test

À l’heure où les suites de grosses licences se suivent et se ressemblent, Santa Monica est arrivé à complètement renouveler sa licence phare sans la dénaturer. God of War est clairement le chef-d’oeuvre que l’on espérait tant, Kratos revient plus humain et fort que jamais dans une aventure qui ne vous laissera pas de marbre. Véritable nouveau porte-étendard de la PS4, God of War s’impose comme la nouvelle référence qui laissera sa trace dans l’histoire du jeu vidéo. Vu le dénouement et le potentiel énorme de la mythologie nordique, on ne peut qu’espérer que la suite des aventures de Kratos ne se fasse pas trop attendre. Si vous êtes en quête d’une aventure aussi riche que profonde, vous pouvez foncer tête baissée pour vivre cette oeuvre qui frôle la perfection.

19
————
20

Leave a Comment

Catégories
DERNIERS TESTS
Test de Metro Exodus
  • 23 février 2019
Test de Kingdom Hearts 3
  • 11 février 2019
Test Resident Evil 2
  • 3 février 2019
Test Fitness Boxing
  • 2 janvier 2019
Login
Loading...
Sign Up

New membership are not allowed.

Loading...