Test de The Division

test-the-division-PS4-One-3

Fiche technique

Editeur : Ubisoft
Développeur : Massive Entertainment
Sortie France : 8 mars 2016
Genre(s) : Action | TPS | MMO
Classification : +18 ans
Mode(s) : Jouable en solo | Multi en ligne

Test de The Division

Taillé pour devenir une nouvelle licence phare d’Ubisoft, The Division aura marqué les esprits dès son annonce lors de l’E3 2013. À la croisée des chemins entre RPG et shooter, The Division a la lourde tâche de nous plonger dans un New York plus réaliste que jamais. Maintenant que les agents sont activés depuis plus d’un mois, il est temps pour moi de faire le point sur cette nouvelle licence prometteuse.

La Division entre en scène

Les concepteurs du jeu ont eu l’excellente idée de nous plonger dans l’histoire du jeu via une introduction in live qui a le mérite d’être vraiment bien réalisée. Lorsque des billets de banque contaminés sont lachés dans le nature le jour du Black Friday, une terrible pandémie se propage dans les rues de New York, coupant un par un les accès aux services indispensables à notre quotidien. En l’espace de quelques jours, le manque d’eau et de nourriture plonge la ville dans le chaos, laissant chaque quartier à la merci de factions hostiles. C’est alors qu’intervient la Division, une unité d’Agents tactiques autonomes, classée secret défense. Sous couvert d’une existence a priori ordinaire, ces agents sont entraînés pour agir en toute indépendance afin de sauver la société.

Comme tout bon MMO RPG qui se respecte, vous allez devoir créer votre avatar, bon le système de personnalisation est relativement basique, pour ma part j’ai été assez déçue par le manque de variétés et de possibilités.

Concernant l’histoire principale, elle fait juste office de prétexte pour avancer dans le jeu, il n’y a rien d’exceptionnel, il faut dire le thème général a été tellement vu et revu au cours de ces dernières années dans les films et séries…

Les rues chaotiques de New York regorgent de vermines en tout genre représentées sous forme de 4 factions spécifiques:
Vous aurez fort à faire pour nettoyer les rues face aux casseurs, nettoyeurs, rikers et les militaires dissidents du Last Man Battalion.

test-the-division-PS4-One-4

New York: Un chaos sublime

Encore une fois, c’est la ville de New York qui a été choisie pour être le terrain de jeu de cette nouvelle licence.
Franchement dès les premières secondes de jeu, vous allez vraiment explorer la Big Apple en retrouvant ses monuments, ses rues les plus célèbres et son atmosphère si particulière.

Même si le choix de la ville n’est pas forcément très original, le contexte du jeu se prête totalement à cette ville truffée de tunnels et de grattes ciels gigantesques.

Au-delà de la reconstitution réaliste de New York, le plus bluffant est de très loin l’ambiance post apocalyptique ultra cohérente qui se dégage à chaque coin de rue. Un chaos permanent qui est sublimé par une gestion de particules et d’effets météorologique à couper le souffle. La ville porte les séquelles de cette terrible pandémie, les chiens errent dans les rues, des gens agonisent, franchement la Division a vraiment du pain sur la planche.

Malgré toutes ces bonnes intentions, The Division souffre de gros défauts techniques comme un clipping de textures qui vient souvent gâcher le plaisir visuel du jeu et aussi quelques bugs de collisions…

Par contre la framerate limitée à 30fps est d’une fluidité exemplaire même lors des affrontements musclés et remplis d’explosions en tout genre.

test-the-division-PS4-One-5

Un gameplay TPS Classique

Comme tout bon TPS qui se respecte, The Division est doté d’un système de couverture relativement bien pensé et efficace. Votre personnage répond au doigt et à l’oeil, du coup c’est un réel plaisir d’évoluer dans les rues chaotiques de New York.

L’IA n’est pas en reste avec des ennemis mobiles et capables de vous prendre à revers, de plus j’ai apprécié le fait qu’ils usent à maintes reprises des grenades afin de vous déloger.

Afin de faire des ravages dans les rues de New York votre agent de la Division aura accès à un arsenal bien varié allant du shotgun, fusil d’assaut, Sniper, Mitraillette sans oublier une multitude d’armes de poing. Sachant que votre personnage pourra s’équiper de deux armes principales et d’une arme secondaire, je vous laisse imaginer le carnage que votre agent pourra faire au fur et à mesure de votre progression.

test-the-division-PS4-One-6

test-the-division-PS4-One-7

Un TPS à la sauce MMO

The Division présente toutes les caractéristiques et mécaniques qui font le succès des MMO RPG.
Vous allez en effet pouvoir personnaliser vos armes, équipements et gadgets en fonction de l’expérience acquise.

Dès les premières heures de jeux, vous aurez accès à la totalité de la carte qui est découpée en zone vous informant du niveau requis pour être sûr de ne pas se faire trucider en une balle. Vous allez donc pouvoir choisir vos missions, réparties en 3 branches principales : Sécurité, médicale & technologique. La réussite de chaque mission débloque de nouvelles compétences dans ces trois domaines, et redonne vie à la base d’opérations.

Ces fameuses compétences seront d’ailleurs primordiales afin d’avoir un rôle spécifique dans un groupe, à vous de voir si vous voulez la jouer bourrin ou si vous préférez orienter votre agent en spécialiste des soins. Dans tous les cas, vous avez la possibilité de changer à tout moment vos compétences afin de les adapter à la situation.
De plus l’upgrade de votre base vous donnera accès à des talents qui sont des sortes de boosts liés à vos compétences, vous l’aurez certainement compris, il y a fort à faire avant de devenir l’élite parmi les autres agent de la Division.

La puissance de vos armes sera symbolisée par une stat en DPS qui sera amenée à évoluer en fonction des Mods que vous aurez équipés sur votre arme. Au passage, les mods sont des équipements secondaires pour vos armes comme les viseurs ou les crosses. Étant donné que ces fameux Mods disposent aussi d’un Niveau, je vous laisse imaginer tout le potentiel de ce système hyper addictif.

test-the-division-PS4-One-8

test-the-division-PS4-One-10

Du loot et craft à gogo

Au fur et à mesure de votre progression, vous allez devoir mettre à jour votre équipement afin d’avoir un agent efficace et optimisé.

Sans surprise les équipements et les ressources sont classés en plusieurs niveaux de rareté via un code couleur spécifique :

Blanc = usé (commun)
vert = standard (peu commun)
bleu = spécialisé (rare)
violet = supérieur (épique)
orange = haut de gamme (légendaire)

En plus de la course à l’équipement, votre agent pourra aussi crafter lui-même des équipements par le biais de plans et de ressources qu’il aura eu la chance d’acquérir au cours de son périple dans les rues de New York. D’ailleurs, n’oubliez pas de démanteler certains de vos équipements afin d’obtenir des ressources facilement.

De la Coop à New York

Même si The Division peut se faire en Solo, l’expérience du jeu prendra tout son potentiel lorsque vous allez jouer avec des amis en ligne. En effet il vous sera possible de jouer en coop dans des équipes composées de 2 à 4 joueurs.

Un certain nombre de caches sont dispersées dans New York et permettront aux joueurs de rencontrer les autres joueurs et former des équipes instantanément, en fonction du niveau de chacun. C’est assez bien foutu et assez rapide pour trouver des compagnons, pour ma part j’ai surtout joué avec des amis lors des missions principales, pour les missions secondaires j’ai préféré les faire en solo…

D’ailleurs, il est tout à fait possible de se la jouer vieux loup solitaire et de réaliser toutes les missions en solo, la difficulté du jeu s’adaptant au nombre d’Agents de l’équipe…

test-the-division-PS4-One-11

La Dark Zone

Si vous cherchez des sensations fortes, la Dark Zone sera l’endroit idéal pour looter des équipements et des armes de folie. En effet cette énorme portion de la ville a dû être évacuée d’urgence par les militaires. C’est pourquoi elle contient encore de nombreux objets et équipements rares laissés à l’abandon.

Mais bon, les pires racailles de New York sont aussi de la partie afin de vous faire passer un sale quart d’heure. Je me rappelle encore mon premier voyage dans la Dark Zone, seule avec mon petit Lv 14, je me suis tellement fait laminer que j’ai attendu le Lv30 afin de retenter l’expérience. D’ailleurs je vous conseille de ne pas trop vous aventurer seul tant le niveau de difficulté est exigeant.

En plus de ça les développeurs ont eu l’excellente idée d’établir un système d’extraction pour pouvoir profiter des différents loot. Eh oui, tout équipement trouvé là bas est irradié, vous allez donc devoir l’extraire en appelant un hélicoptère. Voilà une bonne façon d’attirer l’attention de la vermine et de tenir la position sous peine de perdre tout votre précieux équipement ramassé dans la Dark Zone.

Attention aussi aux autres agents de la Division, certains joueurs se feront en effet le plaisir de tuer les autres agents pour récupérer leurs équipements. Mais bon, ces fameux agents auront du mal à survivre, car le tir sur un autre agent vous octroiera le titre d’Agent « Renégat » et de devenir momentanément la cible de la communauté.

Franchement la Dark Zone est un lieu addictif qui vous donnera des sueurs froides lors de chaque extraction. Je peux vous garantir que vous allez rager lors de la perte de votre équipement.

LES PLUS

[list type=”check”]

  • La direction artistique
  • Durée de vie
  • Level-design
  • La Dark Zone
  • La coop
  • L’ambiance sonore
  • Les compétences

[/list]

LES MOINS

[list type=”delete”]

  • Scénario
  • Trop de clipping
  • Temps de chargement

[/list]

divider-test

Avec son terrain de jeu vaste et magnifique, son gameplay simple mais efficace et son système de progression ultra addictif, The Division est vraiment un excellent jeu qui vous offrira une énorme durée de vie. Malgré quelques petits défauts techniques, ce TPS à la sauce RPG est un réel plaisir lorsqu’on le savoure en compagnie d’autres joueurs. On regrettera tout de même son scénario quasi inexistant et le manque de variété des ennemis adverses. Mais bon ne nous gâchons pas le plaisir du loot, allez les agents c’est le moment d’aller faire le ménage dans la sublime Dark Zone.

16
————
20

Leave a Comment

Catégories
DERNIERS TESTS
Login
Loading...
Sign Up

New membership are not allowed.

Loading...