Test de Devil May Cry 5

Fiche technique
Editeur : Capcom
Sortie France : 8 mars 2019
Genre(s) : Beat’em All
Classification : 18 ans

Test de Devil May Cry 5

Véritable porte-étendard du genre beat them all pendant de très nombreuses années, la saga Devil May Cry a au fil des années et des épisodes perdus ses lettres de noblesse. Après un DmC: Devil May Cry en demi teinte, Capcom a enfin décidé de redorer le blason de la licence avec Devil May Cry 5, un épisode ambitieux nous permettant de retrouver enfin les fils de Sparta. Après 11 ans d’attente démoniaque, il est temps de voir si la magie opère toujours autant.

Des racines et des ailes à Red Grave City

Plusieurs années après l’incident de l’Ordre de l’Épée, un phénomène étrange fait son apparition à Red Grave City. Un arbre gigantesque sort de terre au beau milieu de la ville, et ses racines s’attaquent aux habitants pour les vider de leur sang. Rien d’alarmant pour l’agence Devil May Cry qui est habituée à trucider du démon à tout va.

Sauf que cette foi-ci, la menace semble bien plus puissante qu’à l’accoutumée et tout ne va pas se passer comme prévu. En effet Nero, Dante et V (le nouveau venu) semble impuissant face à leur terrible adversaire. C’est dans ce contexte chaotique que Devil May Cry V débute.

Comme à son habitude, le titre est découpé sous forme de chapitre qui nous permettra d’incarner à tour de rôle un des trois héros du jeu. Certains chapitres se démarqueront des autres avec la possibilité de choisir avec lequel des héros commencer.

D’un point de vue scénaristique, l’histoire de ce Devil May Cry V est assez sympathique avec quelques twists bien pensés et assez efficaces. Concernant la durée de vie, il faudra compter environ une quinzaine d’heures pour boucler l’aventure lors de votre premier run.

Test Devil May Cry V

Une DA démoniaque

Sans surprise, le moteur RE Engine maison de Capcom fait des merveilles avec des environnements gothiques faisant honneur au premier Devil May Cry. La magie opère dès les premières secondes avec une ville de Red Grave City en proie au chaos. Passé l’effet de surprise, j’ai tout de même été assez déçue de voir que certains environnements étaient assez redondants après la première moitié du jeu…

Actions survitaminées, combats explosifs et ultra stylisés, tout est là pour nous flatter la rétine dans un ballet d’action et de lumière à couper le souffler. D’ailleurs les premières générations de console auront tendance à souffrir avec quelquefois quelques ralentissements par si par là. Je vous rassure, ce n’est pas ces quelques ralentissements qui vont gâcher votre expérience de jeu.

Le bestiaire n’est pas en reste avec des ennemis et boss bien badass qui ne vous laisseront pas de marbre.

À vrai dire, l’élément qui m’a le plus gêné lors de mon périple est surtout la caméra qui parfois a tendance à faire un peu n’importe quoi lorsque l’action se veut frénétique…

Test Devil May Cry V

Un Nero sans Devil Bringer

Eh oui, malheureusement notre cher et charismatique Nero va devoir faire face à la menace sans son Devil Bringer. Heureusement son amie et sexy Nico va lui confectionner plusieurs bras bioniques pour remplacer son bras perdu. Chaque Devil Breaker est pourvu d’une fonction de base appelée Wire Snatch qui permet à Nero de mettre le grappin sur les petits ennemis pour les tirer vers lui, ou, lorsque ce n’est pas possible, de se déplacer à toute vitesse vers une cible, qu’elle soit vivante ou non.

Aussi puissant que fragile, les Devil Breaker apportent un petit vent de fraîcheur à la licence avec des possibilités de combos aussi classes que dévastatrices. En plus des Devil Breaker, Nero pourra aussi bien sûr compter sur son épée motorisée Red queen mais aussi sur Blue Rose, son revolver à canons superposés.

Avant de foncer tête baissée dans les missions où vous incarnerez Nero, je vous conseille de bien vous préparer en vous équipant avec les Devil Breaker que vous affectionnez le plus. Pour ma part, j’ai vraiment bien kiffé le Ragtime qui crée un champ de force spécial qui déforme l’espace-temps et ralentit les mouvements de tout ce qui se trouve à l’intérieur. Je vous laisse imaginer les carnages que vous allez pouvoir faire avec…

Test Devil May Cry V

V, un nouvel héros aussi classe que mystérieux

Si les premières missions nous permettent de nous défouler en compagnie de Nero, vous allez assez vite avoir la possibilité d’incarner le mystérieux et redoutable V. Quasiment incapable de se battre, V fait appel à des démons pour se débarrasser de ses ennemis : Shadow pour le combat rapproché, et Griffon pour les attaques à distance. Une fois que les ennemis ont été assez affaiblis, V pourra leur donner un coup de grâce avec sa canne.

V est clairement mon gros coup de coeur de ce Devil May Cry, si les premières secondes avec lui sont assez déstabilisantes avec ses mécaniques de gameplay qui sortent clairement des sentiers battus, vous allez assez vite apprécier ce petit nouveau. En plus d’avoir un impact assez important d’un point de vue scénaristique, V va vous permettre découvrir une nouvelle facette de gameplay tout aussi explosive et stylisée que les fils de Sparda.

Shadow et Griffon sont de redoutables alliés qui ne manqueront pas de faire couler le sang de tous les démons qui passeront au travers de leurs griffes. Et si la menace est bien trop importante, vous aurez la possibilité de libérer toute la puissance de V pour invoquer Nightmare, un démon gigantesque qui fera alors une entrée fracassante sur-le-champ de bataille.

Franchement c’est tellement jouissif de voir un personnage à l’apparence frêle faire de véritable carnage tout en lisant son livre pour refaire le plein de sa jauge de spécial.

Test Devil May Cry V

Dante, Le plus fort des chasseurs de démon

Il faudra être assez patient avant de pouvoir enfin incarner notre chasseur de démon préféré, mais je peux vous dire que l’attente en vaudra la chandelle. En effet, Dante est clairement le personnage qui offre le plus de possibilités en termes de gameplay et de combos dévastateurs. Aussi complexe que redoutable, Dante reprend la plupart des mécaniques introduites dans Devil May Cry 3 avec plusieurs styles de combats (trickster, swordster, gunslinger et royal guard) pouvant être swtichés à tout moment en plein combo.

S’ajoute à cela, plusieurs armes de corps à corps allant de la traditionnelle épée, aux poings d’acier et même une moto portant le doux nom de cavalière. Les amateurs de pyrotechnie en tout genre pourront aussi se défouler avec plusieurs armes à feu tout aussi redoutables. Eh oui, Dante dispose d’un énorme arsenal et il vous faudra de longues heures avant de pouvoir enchaîner les SSS lors de vos combos démoniaques.

Sans surprise, Dante pourra aussi se transformer en démon via un procédé appelé Devil Trigger. La jauge Devil Trigger (DT) se remplit durant le combat, et lorsqu’il l’active, Dante peut prendre sa forme démoniaque. Cette forme lui confère une puissance redoutable tout en lui permettant de récupérer un petit peu de vie.

Test Devil May Cry V

La chasse aux démonites rouges

Comme ses prédécesseurs, Devil May Cry V récompensera les joueurs avec des démonites rouges qui seront indispensables pour améliorer les trois héros de ce cinquième opus. Acheter de nouveaux Devil Breakers, de nouvelles compétences ou tout simplement des pierres de résurrection, vous aurez que l’embarras du choix pour faire affaire avec la belle Nico.

Et je peux vous garantir que si vous vous prêtez bien au concept du jeu, vous allez pouvoir enchaîner des combos aussi interminables que redoutables. Si vous voulez faire le plein d’objet en tout genre, vous pourrez aussi vous défouler en tentant de réussir les missions cachées lors de votre périple démoniaque.

LES PLUS

Un trio de choc
Un gameplay démoniaque
Des possibilités de combos infinies
Character design et bestiaire
Bande-son explosive

LES MOINS

Une caméra capricieuse
Trish et Lady sous-exploitées
Redondance de certains environnements

Review
  • 16Total Score

    L'attente aura été longue, mais notre chasseur de démon préféré est bel et bien de retour avec ce cinquième opus de la saga. Toujours aussi explosif et déjanté, Devil May Cry V mélange habilement trois gameplay dans une histoire savoureusement démoniaque. Même s'il ne révolutionne en rien le style Beat them all, ce nouvel opus de la saga est clairement l'épisode que tous les fans attendaient depuis tant d'années. Un must have à savourer sans modération.

    Leave a Comment

    Catégories
    Login
    Loading...
    Sign Up

    New membership are not allowed.

    Loading...