Test de Dishonored 2

Dishonored 2

Fiche technique

Editeur(s) / Développeur(s) :  Bethesda Softworks | Arkane Studios
Sortie France : 11 Novembre 2016
Genre(s) : Action | FPS
Classification : +18 ans
Mode : Jouable en solo

Test Dishonored 2

4 ans après avoir fait le bonheur de tous les amateurs de FPS et d’infiltration en tout genre, Arkane Studios délivre enfin la suite de leur excellent Dishonored. Attendue aux tournants par tous les fans du premier opus, Dishonored 2 se devait d’être à la hauteur de cette licence qui avait insufflé un vent de fraîcheur aux genres FPS. Il est maintenant temps de découvrir si les développeurs sont arrivés à se surpasser avec cette suite.

Je m’appelle Emily Jolie

Dishonored 2 nous propulse 15 ans après les évènements du premier opus en compagnie de notre bon vieux Corvo et d’Emily qui a repris le trône de sa défunte mère.
Profitant des mystérieux meurtres qui sèment la zizanie auprès des fidèles, le Duc de Serkonos et la terrible Delilah vont réaliser un terrible coup d’État en pleine salle du trône.

Le temps se fige, la tension est à son comble et vous allez devoir faire le terrible choix de choisir qui de Corvo ou Emily sera votre avatar au cours de votre périple. Capacités et pouvoirs exclusifs, histoire un brin modifiée, le choix est difficile, mais j’ai tout naturellement jeté mon dévolu sur la belle Emily lors de mon premier run.

Laissant Corvo (ou Emily) à son triste sort, vous allez devoir vous enfuir dans la ville de Karnaca afin de remonter la piste de toutes les personnes ayant pu aider à la mise en place de ce coup d’État. Tapis dans l’ombre, petit à petit, vous allez préparer votre vengeance afin de faire mordre la poussière à cette mystérieuse Delilah qui semble immortelle.

Dishonored 2

Véritable épopée sous le signe de la vengeance, Dishonored 2 reprend les rouages qui avaient fait le succès de son prédécesseur. Construit sous forme de niveau, la trame principale d’une bonne quinzaine d’heures est un pur régal pour les yeux.

Entre chacune des missions, vous pourrez vous reposer à bord du Dreadful Wale avant de vous lancer à corps perdu dans la mission suivante. Même si le scénario reste classique dans ces grandes lignes, celui-ci est assez efficace pour vous tenir en haleine jusqu’à la confrontation finale tant attendue.

De plus, il est inconcevable de se limiter à un seul run tant les possibilités et les subtilités de gameplay diffèrent en fonction de l’avatar que vous aurez choisi en début d’aventure.

Dishonored 2

Karnaca: véritable joyau architectural 

Arkane a réalisé un véritable travail d’orfèvre avec la ville de Karnaca qui est un petit bijou d’un point de vue artistique. Entité à part entière, cohérent de par son histoire et ses PNJ, Karnaca prend vie sous nos yeux pour notre plus grand plaisir.

En plus de son esthétique si maîtrisée, Dishonored 2 tire aisément son épingle du jeu avec un level design permettant de multiples approches. Ici rien n’est placé de façon gratuite, tous les éléments ont un but une finalité qu’il faudra trouver afin de découvrir toutes les possibilités et les secrets contenus dans les différents niveaux parcourus.

En plus de nous offrir un terrain de jeu aux possibilités donc la seule limite est votre imagination, Dishonored 2 écrase la concurrence avec certains niveaux aussi cultes que marquants. Je pense notamment au quartier de Poussièreville et au sublime manoir de Kirin Jindosh qui ne vous laissera pas de marbre.
Encore une fois, on ne peut que saluer la direction artistique de ce titre au cachet frôlant la perfection.

Dishonored 2

Le Void Engine

Le monde fascinant de Dishonored 2 prend vie grâce à la puissance du nouveau moteur Void Engine qui est en fait basé sur le moteur id Tech. Sans être une vitrine technologique sur console, les environnements sont fins et bien modélisés.

Il en est de même pour les effets de lumière et de particules qui seront vous flatter la rétine à certains moments de votre périple. Il est tout de même dommage de voir à certains moments des chutes de framerate et surtout des temps de chargement qui sont beaucoup trop longs à mon goût.

Dishonored 2

Une mécanique bien huilée

Nos deux héros auront fort à faire avant de pouvoir se venger de Delilah, heureusement et tout comme le premier opus, ils pourront compter sur un arsenal bien complet permettant de s’adapter à n’importe quelle situation. Un seul mot d’ordre soyez créatif afin de tirer parti au mieux des pouvoirs et armes propres à chacune de ces deux fines lames.

Si les fans de la première heure seront ravis de retrouver les pouvoirs de notre bon vieux CorvoEmily en a aussi sous le coude avec des pouvoirs aussi funs que dévastateurs. Quel plaisir de devenir une ombre et de se mouvoir comme dans The Darkness afin de se faufiler et de traquer ses proies sans bruit.

Encore une fois, le studio Arkane nous offre des possibilités infinies, à vous de choisir si vous préférez traverser les rues de la ville à la force de votre lame ou vous faufiler sur les toits, ruelles, appartements afin de contourner les différentes menaces présentent dans les niveaux.

Les amateurs de challenge auront même la possibilité de refuser les pouvoirs de l’outsider afin de corser grandement votre périple.

Même si le jeu est construit pour se la jouer de façon furtive à base d’action non létale, il est aussi possible d’utiliser ses armes et ses différents pouvoirs afin de réduire en charpie la vermine locale. Et je peux vous dire que le studio s’est fait plaisir avec des finish move d’une violence extrême.

J’ai rarement pris autant autant de plaisir à tendre des pièges afin de faire pleuvoir ma rage sur certains ennemis qui ont pris très cher.

Dishonored 2

La Voix du Coeur

Bien sûr les charmes d’os et runes sont toujours de la partie, vous aurez d’ailleurs à tout moment la possibilité de vous équiper d’un coeur au style bien steampunk qui vous permettra de localiser ces différents objets dans les niveaux que vous êtes en train de parcourir.

Si les runes vous permettent de booster vos skills via un arbre de compétence bien complet, les charmes d’os seront tout aussi utiles pour encore plus personnaliser votre aventure via des capacités passives. Cerise sur le gâteau, il vous sera même possible si vous investissez dedans de fabriquer vos propres charmes d’os qui pourront être dévastateurs et ceux mêmes avec leurs malus.

Très utile, ces objets vous pousse à arpenter de fond en comble les niveaux, ce qui a l’avantage de découvrir que Dishonored 2 tire son épingle du jeu avec une multitude d’embranchements et de possibilités.

Afin de refaire le plein de balles, flèches et grenades en tout genre, vous pourrez aussi compter sur des boutiques clandestines qui seront aussi l’occasion d’améliorer vos équipements. Il faudra tout de même avoir trouvé au préalable les plans de ces fameuses améliorations.

Vous l’aurez certainement compris, Dishnored 2 récompense grandement les joueurs qui vont prendre le temps de savourer le potentiel quasi infini de son level design.

Dishonored 2

LES PLUS

– Karnaca, une pépite architecturale
– Une bande-son de génie
– Direction Artistique
– Les multiples possibilités
– Excellente rejouabilité
– Armes, pouvoirs et charmes d’os
– Une violence exquise

LES MOINS

– Une VF pas du niveau de la VO
– Quelques bugs
– Temps de chargement

divider-test

Doté d’une direction artistique à couper le souffle, d’un gameplay maîtrisé à la perfection, Dishonored 2 surclasse son prédécesseur en tout point. Encore une fois, Arkane Studio prouve sa maîtrise dans cette suite qui explose la concurrence en tout point. Avec ses possibilités d’approches quasis infinies, Dishonored 2 est bel et bien la nouvelle référence en termes de FPS et d’infiltration. 

18
————
20

Comments
  1. Avatar
    Darylgamer

    Excellent test d’un jeu tout aussi excellent, super taf encore une fois ^^

Leave a Comment

Catégories
DERNIERS TESTS
Test de Devil May Cry 5
Test de Metro Exodus
  • 23 février 2019
Test de Kingdom Hearts 3
  • 11 février 2019
Test Resident Evil 2
  • 3 février 2019
Login
Loading...
Sign Up

New membership are not allowed.

Loading...