Test Final Fantasy XV

Final Fantasy XV

Fiche technique

Editeur(s) / Développeur(s) :  Square Enix
Sortie France : 29 Novembre 2016
Genre(s) : Action | RPG
Classification : +16 ans
Mode : Jouable en solo

Test Final Fantasy XV

Voilà plus d’une décennie que les joueurs s’émerveillent devant l’un des Final Fantasy les plus ambitieux de la saga. Après un développement chaotique, Final Fantasy Versus XIII versus renaît de ses cendres en 2013 et devient Final Fantasy XV. Il aura fallu du temps aux équipes de développement pour reprendre ce projet à zéro et nous livrer enfin l’aventure que l’on attendait tous. Il est maintenant temps de se jeter à corps perdu dans ce voyage sans retour pour découvrir le destin de Noctis et de ses frères d’armes.

Une épopée royale

Final Fantasy XV nous propulse dans le monde de Lucis en compagnie de Noctis, le prince héritier du Royaume. Toujours accompagné de ses 3 frères d’armes aussi fidèles que redoutables, vous allez quitter le royaume dans le but de sceller votre union avec la belle Lunafreya Nox Fleuret.

Malheureusement pour vous, tout ne va pas se passer comme prévu, en effet l’empire de Niflheim est prêt à tout pour dominer le monde. Étant donné que je ne compte rien vous spoiler, je vous encourage grandement à regarder l’excellent long-métrage KINGSGLAIVE: Final Fantasy XV qui se focalise sur l’histoire du roi Régis face à la terrible menace de l’empire.

Alors que le chaos prend place, vous vous retrouvez seuls avec vos trois compagnons de route, c’est le moment pour vous d’entamer le voyage le plus important de toute votre vie. Une épopée royale intense afin de découvrir la vérité et reconquérir le trône. Bienvenue dans Final Fantasy XV

Final Fantasy XV

Véritable épopée tragique, Final Fantasy XV est dotée d’une excellente trame scénaristique. Très mature de par certaines thématiques, vous allez vivre des moments marquants lors de votre périple à travers les paysages époustouflants du monde d’Eos.

Sans surprise, Final Fantasy a pour ambition de s’imposer comme la nouvelle référence en termes d’Open World. Autant se le dire de suite, la magie opère bien notamment durant la première partie de votre aventure. Au volant de votre Regalia, à dos de chocobos ou bien à pied, vous allez contempler de vastes environnements tout droit sortis de cartes postales. On se prend au jeu, on s’émerveille devant ce road trip en compagnie de ce quatuor de personnage qui est uni pour le meilleur et pour le pire.

Malgré cela, la seconde moitié de l’aventure zappe totalement ce système d’open world pour nous livrer une aventure fermée sous forme de couloir et de zones fermées. Si l’intensité est bel et bien là, il se forme une grosse rupture entre le début et la fin de votre périple. Promesse partiellement tenue pour un open world dont on nous enlève les rênes au fur et à mesure de votre périple.

Je vous rassure tout de même, vous aurez la possibilité à tout moment de retourner dans le passé grâce à Umbra en l’appelant depuis un lieu de repos (hôtel, motel, caravane).

Final Fantasy XV

Fast and easy 

Aussi riche et intense soit-elle, l’aventure principale de Final Fantasy XV pourra se boucler sans grande difficulté au bout d’une grosse vingtaine d’heures.

Comme tout bon FF qui se respecte, vous allez pouvoir booster à bloc la durée de vie du jeu avec moult quêtes annexes, contrats de chasse, donjons et même des boss ultimes rappelant les terribles armes de Final Fantasy VII.
Comme vous avez sûrement dû déjà le voir sur le Net, la seconde partie du jeu d’un point de vue gameplay n’est vraiment pas à la hauteur par rapport à la magie opérée lors de la première partie de votre aventure. La palme revient au chapitre 13 qui est aussi rébarbatif que chiant.

Heureusement pour nous, le dernier arc nous livre un dénouement magique dont vous ne sortirez pas indemne. Franchement Noctis m’a vendu du rêve dans la dernière partie du jeu…

Final Fantasy XV

Une pépite visuelle

Techniquement Final Fantasy XV est à couper le souffle. Regorgeant de merveilles, de créatures colossales, de cultures différentes, le monde de Final Fantasy est un pur régal pour les yeux.

La gestion dynamique du temps et de la météo nous immerge encore plus dans ce monde qui semble si réel manette en main. Même si le jeu souffre d’un peu d’aliasing par si par là, on ne peut que saluer la direction artistique qui nous livre des grands moments de contemplations et de magie.

Jamais un bivouac au coin du feu avec ses compagnons de route n’aura été si magique et onirique.Et que dire des plats mijotés avec amour par Ignis qui vous mettront l’eau à la bouche en plus de booster les caractéristiques de vos personnages. Véritable pépite visuelle, Final Fantasy XV est un voyage aussi visuel qu’émotionnel.

Final Fantasy XV

Le plein d’essence

Généralement conduit par Ignis, vous aurez à tout moment la possibilité de prendre le volant de la magnifique Regalia. Si l’idée de base est excellente, on se retrouve vite frustrer de s’apercevoir que la conduite se limite juste à un système de rail d’un point A vers un point B.

Du coup, il vaut mieux laisser Ignis prendre le volant et profiter comme il se doit des paysages environnants. Je vous conseille d’ailleurs de booster assez vite les compétences loisirs afin de gagner de l’xp lors de vos voyages en voiture ou en chocobos.
Comme tout bon véhicule qui se respecte, il faudra penser à aller faire assez souvent le plein sous peine de tomber en panne sèche.

Vous aurez aussi la possibilité de faire des voyages rapides, mais vu le temps des loading, il est plus judicieux de profiter de votre ballade en compagnie de vos trois fidèles compagnons.

Final Fantasy XV

Des combats nerveux

Du fait de son sang royal, Noctis est capable d’invoquer des armes pour se battre. Pour cela, vous aurez la possibilité à tout moment de switcher entre les quatre équipements qui lui sont dédiés. Aussi rapide et agile qu’un félin, Noctis enchaîne les combos dévastateurs par simple pression sur une touche.

Étant donné que chaque type d’armes est doté de caractéristiques spécifiques, on prend un malin plaisir à switcher en pleins combos afin de trouver l’arme la plus efficace face à vos adversaires.
Aussi utile qu’indispensable, la capacité éclipse de Noctis vous permettra de foncer sur un ennemi distant, mais aussi de fuir les assauts ennemis.

Même si les armes fantômes sont redoutables, je vous conseille de bien surveiller votre barre de vie, car il ne faut pas oublier que ces fameuses armes puisent dans votre jauge de PV. Malgré cela, elles seront assez souvent synonymes de victoire en faisant la différence sur-le-champ de bataille.

Sous ses airs de système de combat ultra bourrin, Final Fantasy XV se révèle assez technique notamment par l’intermédiaire d’un système d’esquive bien pensé. Si les esquives automatiques seront souvent salvatrices, il est primordial de maîtriser l’art du timing parfait pour faire une contre-attaque parfois groupée qui fera d’énormes dégâts.

Final Fantasy XV

Super Smash Fantasy

En plus de sa maîtrise des armes en tout genre, vous allez pouvoir compter sur vos trois inséparables amis qui s’avèrent tout aussi redoutables que vous. En plus d’être dotés d’une excellente IA, GladiolusIgnis et Prompto seront capables de lancer des attaques combos dévastatrices.

Une jauge de commandes spéciales vous permet en effet de lancer des attaques ultras puissantes avec vos compagnons de fortune. Il faudra tout de même dépenser vos précieux PC pour débloquer au fur et à mesure de votre périple de nouvelles compétences.

Final Fantasy XV

XP à gogo, quêtes et sphérier

Si la trame principale ne vous demande pas des masses de difficulté, certaines quêtes et boss annexes pourront vous donner énormément de fil à retordre. Malgré son incroyable beauté, le monde de Final Fantasy XV se révèle être très dangereux dès la nuit tombée. En effet, dés l’arrivée de celle-ci, d’effroyables daemons parfois redoutables viendront vous faire des misères.

Je vous conseille donc de faire pas mal de Level-up avec les quêtes annexes et contrat de chasse pour booster au taquet les compétences de vos personnages tout en gagnant un max de tunes.

Afin de profiter de toutes XP accumulée, il vous faudra vous reposer dans des hôtels, motels et autres caravanes en tout genre. Si passer la nuit dans ces lieux est payant, il est à noter que vous aurez aussi droit à un petit multiplicateur XP bien sympa en fonction du lieu. Pour les baroudeurs en herbe, vous pourrez profiter des joies du bivouac afin de savourer les bons petits plats d’Ignis qui au passage vous donneront des bonus temporaires.

En plus de gagner de l’expérience, vous allez aussi pouvoir dépenser les PC accumulés dans un système de sphérier assez bien pensé. Découpé sous forme de thématiques spécifiques, vous allez pouvoir acheter de nouvelles compétences ou même développer les aptitudes liées aux loisirs comme la pêche ou la cuisine.

S’ajoutent à cela moult quêtes annexes et contrats de chasse qui souffre tout de même de quelques petits soucis. Déjà on ne peut qu’accepter un seul contrat de chasse à la fois, quand on sait que tous les contrats de chasse sont l’occasion de faire des aller-retour pour aller rendre votre quête, vous allez vite avoir l’impression d’être une sorte de coursier de quête annexe. Ces incessants aller-retour ont d’ailleurs la fâcheuse tendance de venir casser le rythme du jeu…

Vous l’aurez certainement compris, votre destinée royale s’avère très complète pour peu que vous preniez le temps d’apprécier comme il se doit ce Final Fantasy XV.

Final Fantasy XV

LES PLUS

Graphiquement magnifique
Une bande-son de génie
Une VF parfaite
Les quêtes annexes
le final du jeu
Le character design
Les invocations

LES MOINS

– Seconde partie du jeu
– Quelques bugs
– Histoire principale trop courte
– Quelques soucis de caméra
– Temps de chargement

divider-test

Final Fantasy XV est une oeuvre à part, un voyage mature, intime qui se savoure à chaque instant passé en compagnie de nos quatre héros. Loin d’être parfait et doté d’une histoire solo trop courte, ce nouveau volet de la saga révèle tout son potentiel lorsque vous allez prendre le temps d’évoluer dans ce monde regorgeant de merveilles, de cultures différentes, et d’ennemis impitoyables. Tout comme Noctis, vous allez vivre un voyage initiatique intense doté d’un des plus beaux final que j’ai eu l’occasion de voir dans cette saga si chère à mon coeur. Un hit incontournable qui signe enfin le retour d’un grand Final Fantasy.

17
————
20

Comments
  1. Avatar
    Tetsu

    Encore un superbe test de ta part, c’est toujours un plaisir de te lire. Je te rejoins sur les défauts liés à la seconde partie de l’aventure.. 🙂

Leave a Comment

Catégories
DERNIERS TESTS
Login
Loading...
Sign Up

New membership are not allowed.

Loading...