Test de Kingdom Hearts 3

Fiche technique
Editeur : Square Enix
Sortie France : 29 Janvier 2019
Genre(s) : Action RPG

Test de Kingdom Hearts 3

Après des années d’attentes, de report, Sora et ses amis sont enfin de retour dans le dernier volet de la trilogie Kingdom Hearts. Toujours dirigé par le talentueux Tetsuya Nomura, Kingdom Hearts 3 compte bien clôturer de la plus belle des manières la saga avec l’épisode le plus ambitieux et attendu de la licence. L’heure est enfin venue de découvrir si cet ultime épisode est à la hauteur des espérances.

Une guerre de coeur et de Keyblade

Cela fait 17 ans que Kingdom Hearts développe son histoire au travers de tous les jeux sortis jusqu’à présent. Kingdom Hearts 3 à la lourde tâche de clôturer une saga au scénario assez complexe, il serait d’ailleurs inconcevable de se lancer dans cet épisode sans connaître l’histoire des épisodes précédents.
Heureusement, ceux qui n’ont jamais joué à Kingdom hearts pourront très facilement regarder des vidéos YouTube qui résument toute la chronologie principale de l’oeuvre de Tetsuya Nomura.
L’histoire de Kingdom Hearts 3 prend place après les évènements de Kingdom Hearts 3D: Dream Drop Distance. Après avoir échoué à l’examen du Symbole de Maîtrise, Sora va devoir tenter de retrouver ses pouvoirs afin de mettre un terme une bonne fois pour toutes à Xehanort et à l’Organisation XIII.
Pendant ce temps Riku et Mickey vont tout mettre en oeuvre pour retrouver la belle et charismatique Aqua.
C’est dans ce contexte difficile que l’on retrouve Sora, Donald et Dingo pour leur dernière aventure qui vous fera voyager de monde en monde pendant une grosse trentaine d’heures. Une aventure magique qui peine tout de même un peu à démarrer lors de la première moitié du jeu. Heureusement, au fil du temps, le jeu commence à nous happer de plus en plus jusqu’au dénouement que l’on attendait tous depuis des années…

Test Kingdom Hearts 3

Une réalisation à couper le souffle

Comme ces prédécesseurs, Kingdom Hearts 3 nous permet de voyager dans des mondes issus des films Disney plus ou moins récents. On retrouve donc avec plaisir l’Olympe de Hercule, Toy Story, Raiponce, La Reine des Neiges et bien d’autres surprises que vous laisse découvrir. La force de cette licence est de lier de façon assez cohérente ces mondes avec sa trame scénaristique. De plus, chaque monde dispose de sa propre direction artistique faisant bien sûr référence au film dont il est issu.
Et franchement, certains mondes semblent tout droit sortis des films en image de synthèse que Pixar maîtrise tant. La première claque visuelle vient assez rapidement avec l’arrivée dans le monde de Toy Story, en effet qui n’a jamais rêvé de déambuler librement dans la chambre dandy aux côtés de Buzz et Woody. Cerise sur le gâteau, même notre trio de choc pourra avoir son apparence modifiée en fonction du monde dans lequel il se trouve.
Techniquement Kingdom hearts 3 sait nous en mettre plein la vue à l’instar du monde de Pirates des Caraïbes qui nous retranscrit de façon hallucinante toute l’ambiance des films.
S’ajoute à cela une OST magistrale qui nous permet de nous immerger encore plus dans l’ambiance des différents mondes de ce troisième opus. Un bijou sonore à consommer sans modération.

Test Kingdom Hearts 3

En terrain connu

Comme tout bon A-RPG qui se respecte, Kingdom Hearts 3 est un jeu à l’action frénétique. Ce dernier opus de la saga prend le meilleur des éléments de gameplay de ses prédécesseurs pour mettre en scène des affrontements survitaminés. Dès les premiers affrontements, Sora enchaîne les combos avec une facilité déconcertante, s’ajoute à cela la possibilité d’esquiver, de grimper sur les murs, mais aussi de lancer des attaques combinées dévastatrices avec Donald ou bien Dingo.
Plus les heures passent et plus notre héros en herbe va retrouver ses pouvoirs et de ce fait devenir de plus en plus puissant. Kingdom Hearts 3 introduit aussi de nouvelles attaques faisant référence à des attractions bien connues des parcs de Disney. En plus d’être un spectacle pyrotechnique, ces attaques feront des dégâts colossaux sur des zones assez vastes. On retrouve par exemple les tasses, le bateau pirate, mais aussi l’attraction de Buzz l’Éclair. Si l’idée de base est fun, il est fort dommage que ces attaques soient aussi faciles à sortir.
Sans surprises, les Keyblades sont aussi à l’honneur avec la possibilité d’en équiper jusqu’à trois différentes sur Sora. Le fait de pouvoir switcher de keyblade en pleins combos apporte encore plus de fun aux gameplay. Dotées de plusieurs formes différentes chaque Keyblade aura ses propres combos et attaques spéciales. Les sorts de magie sont aussi de la partie tout comme les invocations toujours aussi destructrices.
Malheureusement si le plaisir de jeu est là et malgré le spectacle visuel constant des affrontements, Kingdom hearts 3 manque clairement de challenge en mode normal. Du coup, si vous êtes un fan des autres opus et un amateur d’un minimum de challenge, vous pouvez commencer cash le jeu en expert.

Test Kingdom Hearts 3

Vers l’infini et au delà

Les phases en vaisseaux Gummi ont toujours été assez soporifiques et malgré un petit effort des développeurs, ces phases en vaisseaux font toujours partie des moments les moins intéressants du jeu. Alternant entre phase d’exploration et phase de shoot, on enchaîne ses phases sans grand intérêt en espérant vite arriver au prochain monde afin d’en prendre plein les yeux.

Test Kingdom Hearts 3

Le plein d’activités

En plus de la quête principale, vous pourrez grandement gonfler la durée de vie du jeu en faisant la chasse aux emblèmes fétiches afin de tenter de voir la scène finale cachée du jeu. Pour cela, il faudra arpenter tous les mondes afin de dénicher et de prendre en photo ces emblèmes. S’ajoute à cela, la possibilité de cuisiner de bons petits plats en compagnie de Rémy de Ratatouille tandis que les vieux de la vielle seront ravis de jouer à des minis-jeux rappelant la belle époque des jeux Game & Watch.

Test Kingdom Hearts 3

LES PLUS

Une pépite visuelle
Bande son magistrale
Les mondes de Disney
Gameplay toujours aussi efficace
les dernières heures du jeu

LES MOINS

Absence des personnages de Final Fantasy
Manque de challenge en normal
Beaucoup de BlaBla qui n’apportent rien
Le vaisseau Gummi

Fort d’une direction artistique à tomber par terre, Kingdom Hearts 3 nous livre enfin son ultime volet dans un épisode aussi riche que généreux. Malgré une première moitié scénaristique qui peine à convaincre, le dernier tiers du jeu est un pur régal pour les fans de la licence. Sans être parfait, Kingdom hearts 3 est un épisode efficace qui vous offrira un sublime voyage dans les différents mondes de Disney.

16
————
20

Leave a Comment

Catégories
DERNIERS TESTS
Test de Metro Exodus
  • 23 février 2019
Test de Kingdom Hearts 3
  • 11 février 2019
Test Resident Evil 2
  • 3 février 2019
Test Fitness Boxing
  • 2 janvier 2019
Login
Loading...
Sign Up

New membership are not allowed.

Loading...