Test Monster Hunter World

Fiche technique
Editeur(s) / Développeur(s) :  Capcom
Sortie France : 26 Janvier 2018
Genre(s) : Action | RPG
Mode : Jouable en solo | Multi
Classification : +16 ans

Test de Monster Hunter World

Après 14 ans de bons et loyaux services, la licence Monster Hunter compte bien se faire un nom sur console de génération actuelle avec la sortie de Monster Hunter World. À l’instar de la licence Résident Evil, Capcom a encore décidé de renouveler grandement son oeuvre avec Monster Hunter World qui a pour ambition de plaire aux fans de la première heure, mais aussi d’amener un tout nouveau public à cette licence. À l’heure où les chasseurs ne cessent d’arpenter les terres de ce Nouveau Monde, il est temps pour moi de vous donner mon avis sur mon aventure épique de chasseuse.

La traversée des Anciens

Monster Hunter World nous propulse dans la peau d’un chasseur de la Commission faisant partie de la Cinquième flotte dans un voyage sans retour vers le Nouveau Monde. Votre mission sera d’enquêter sur un mystérieux phénomène connu sous le nom de “Traversée des anciens“. En effet, tous les 10 ans, les dragons anciens traversent les océans pour rejoindre le continent du Nouveau Monde.
Les scénaristes du jeu nous mettent dans le bain de l’ambiance du titre dès le début du jeu à bord d’un bateau en route vers le Nouveau Monde. Avant de vous lancer corps et âme dans la chasse, vous allez devoir créer votre avatar avec un outil de création de personnages ultra complet. Libre à vous de passer de longues minutes afin de créer et personnaliser au mieux votre futur chasseur. Ce sera ensuite au tour de votre mignon Palico de passer en mode relooking bien cute et comme beaucoup de joueurs mon petit compagnon a tout simplement pris les traits de mon chat (Tigrou) à moi.
Passé cela, tout va très vite s’accélérer et partir en sucette, l’occasion pour nous d’avoir une mise en bouche assez impressionnante qui fait aussi office de tutoriel. Quelques minutes plus tard, le Nouveau Monde s’offre à nous dans une aventure extraordinaire défiant toute imagination.

Test Monster Hunter World

Un vaste monde scénarisé

La construction scénaristique de Monster Hunter World se démarque grandement des autres opus, en effet, Capcom a décidé de mettre en avant son titre par le biais de cinématiques in-game vraiment abouties. En plus d’immerger le joueur dans l’ambiance du titre, ces cinématiques sont aussi l’occasion de mettre en avant vos premières rencontres face aux terribles créatures qui peuplent le Nouveau Monde. Et je peux vous garantir que certaines rencontres face à ces bestioles en tout genre vous marqueront à jamais votre vie de chasseur.
En plus de son scénario beaucoup plus développé, le Lv Design a aussi subi une refonte totale avec un simili système d’Open World découpé en 5 grandes zones. Fini les découpages en section et les interminables loading de section, vous allez pouvoir arpenter ces zones et apprécier le vaste écosystème de celles-ci sans être parasité par des temps de chargement.
Si le début de votre périple vous permettra de découvrir la biodiversité de la Forêt ancienne qui abrite les légendaires arbres millénaires qui montent jusqu’au ciel, vous aurez plus tard l’occasion de partir en quête des 4 autres grandes zones qui ne manquent pas de charme et de dangers en tout genre. Pour ma part, j’ai vraiment été impressionnée par l’ambiance chromatique du Plateau Corail que je trouve encore maintenant vraiment maîtrisée à la perfection.
Bien sûr, chaque zone aura son propre écosystème et donc ses propres dangers bien spécifiques.

Test Monster Hunter World

Un nouveau monde bien vivant

En plus d’être vaste, ce nouveau monde est aussi doté d’un écosystème totalement autonome. De ce fait, il se peut qu’à tout moment et surtout pendant un affrontement déjà bien compliqué, une autre terrible créature prenne part au combat afin de montrer sa domination dans la chaîne alimentaire.
Ces combats dantesques entre les différentes créatures qui peuplent le Nouveau Monde sont l’occasion pour nous chasseur de se sentir si fragile et petit face à ces monstres gigantesques. Graphiquement, le titre s’en sort vraiment bien, le bestiaire est à couper le souffle avec son lot d’anciennes créatures bien connues, mais aussi pas mal de nouvelles créatures qui vous donneront du fil à retordre. Que de souvenirs face à ma première rencontre avec le terrible Anjanath dans la forêt ancienne, sorte de T-Rex qui vous en fera voir de toutes les couleurs lors de premières heures de jeux.
Plus les heures passent et plus les créatures deviennent imposantes et redoutables, on ne voit pas le temps passer et chaque combat devient de plus en plus mémorable. Les animations sont beaucoup plus crédibles et moins rigides que les opus précédents. On le voit, Capcom a vraiment mis les petits plats dans les grands pour nous livrer une expérience de jeu vraiment immersive.

Test Monster Hunter World

L’art de la forge à Astera

En tant que bon chasseur, vous allez passer une bonne partie de votre temps libre à Astera qui est le quartier général de la Commission de recherche. C’est ici, que vous allez accepter vos contrats, partir en quêtes libres, vous entraîner, vous nourrir, mais aussi et surtout passer une grande partie de votre temps à la forge afin de booster votre équipement et vos armes.
En effet, c’est bien beau de terrasser des créatures et de partir à la cueillette de matériaux en tout genre, mais à un moment donné, il va bien falloir utiliser tous ses objets durement acquis afin de vous préparer pour vos futures batailles toujours plus difficiles.
La Forge répond aux besoins des chasseurs en matière d’équipement, ce qui en fait probablement l’atelier le plus important d’Astera. Les chasseurs peuvent forger de nouvelles armes et armures, mais également améliorer leur équipement actuel.
Si vous équipez un set complet d’armure, il est même possible d’activer des talents spécifiques dévastateurs à ce set !
Si vous êtes comme moi, vous allez refaire maintes fois la chasse à certains types de créatures afin de pouvoir vous afficher avec le set complet, car on ne va pas se mentir avoir l’équipement complet du Zorah Magdaros, ça a vraiment la classe.
Je vous conseille de ne pas non plus sous-estimer la Cantine afin de partir en quête avec l’estomac bien rempli, mais aussi avec pas mal de bonus forts utiles.

Test Monster Hunter World

Un arsenal bien complet

Comme tout bon chasseur qui se respecte, vous allez devoir trouver votre bonheur parmi 14 armes bien connues des fans de la licence. Encore une fois, Capcom a bien fait évoluer le gameplay totalement vieillissant de sa licence surtout avec les armes à distance qui étaient vraiment un des gros points noirs de cette licence.
En effet, à l’instar des TPS, vous allez maintenant pouvoir vous déplacer tout en tirant sur vos assaillants. Cette mobilité accrue apporte énormément de dynamisme lors des différents affrontements de Monster Hunter World. Pour ma part, j’ai lancé mon dévolu sur le Fusarbalète léger que je trouve bien polyvalent quand on le maîtrise bien.
Bien sûr, en fonction de votre adversaire libre à vous de retourner au camp afin de changer votre équipement pour s’adapter au mieux à la situation. Comme pour tous les Monster Hunter, la barre de vie des monstres qui vous font face est invisible, par contre les dégâts seront notifiés avec un code couleur selon la puissance de ces fameux dégâts. Il vous faudra donc bien observer votre cible afin de connaître ses faiblesses et ses points faibles.
S’ajoute à cela une fronde qui s’annonce comme être indispensable pour tout bon chasseur de ce Nouveau Monde. La fronde peut être utilisée comme instrument d’attaque, de diversion ou de transport, vous permettant ainsi d’élaborer de nouvelles stratégies pour chasser vos proies. Ce nouvel objet permet d’apprécier comme il se doit la verticalité et donc de profiter au mieux de l’environnement où l’on évolue. En effet, pour notre plus grand plaisir, les développeurs ont eu l’excellente idée de nous permettre d’interagir avec l’environnement ce qui apporte encore plus de crédibilité à vos affrontements.
Pour survivre dans ce monde rempli de dangers, vous pourrez aussi compter sur vos navicioles qui seront un allié de choix dans votre quête aux objets, mais aussi pour vous guider vers les monstres au cours de vos différentes parties de chasse.

Test Monster Hunter World

Un bon chasseur se doit de chasser en Multi

Comme ses prédécesseurs, Monster Hunter World est un jeu qui se savoure aussi en multijoueur. Même si le plaisir de jeu en solo est là, il serait inconcevable de ne pas profiter de se faire une petite session de chasse avec 3 autres amis afin d’aller dézinguer du monstre à tout va.
Tout a été pensé afin de vous faciliter la tâche pour rejoindre des sessions en cours ou même utiliser une fusée de détresse en plein combat pour permettre à d’autres chasseurs de venir à votre secours.
De plus, les développeurs n’ont pas oublié d’intégrer un système de clans bien complet permettant de retrouver facilement les siens.
Seul petit bémol, il sera impossible de rejoindre un ami pendant que celui-ci est en cours d’une zone scriptée des missions solo. Mais bon, on ne va pas se mentir, le multijoueur est très bien pensé et offre une expérience beaucoup plus ergonomique par rapport à tous les prédécesseurs de cette licence.

LES PLUS

– Un gameplay retravaillé
– Un monde vaste ouvert en 5 régions
– Un sublime écosystème
– Direction artistique
– Durée de vie monstrueuse
– Le plaisir du craft

LES MOINS

– Une framerate pas stable sur PS4 et One
– Peu de nouveaux monstres

divider-test

Pari réussi de la part de Capcom qui est parvenu à bien dépoussiérer cette licence afin de l’optimiser au mieux avec un gameplay beaucoup moins rigide et donc de ce fait plus ergonomique. Plus beau, plus vaste, plus riche, Monster Hunter World est l’oeuvre ultime de la licence qui ravira les fans de la première heure tout en s’adaptant parfaitement à un nouveau public. Si vous êtes en quête d’une aventure extraordinaire remplie de monstre en tout genre et que vous avez l’âme d’un chasseur, je ne peux que vous conseiller de partir vers ce Nouveau Monde rempli de dangers et de surprises en tout genre. Je file d’ailleurs de ce pas retrouver ma chasseuse et mon joli palico.

18
————
20

Leave a Comment

Catégories
DERNIERS TESTS
Test de Metro Exodus
  • 23 février 2019
Test de Kingdom Hearts 3
  • 11 février 2019
Test Resident Evil 2
  • 3 février 2019
Test Fitness Boxing
  • 2 janvier 2019
Login
Loading...
Sign Up

New membership are not allowed.

Loading...