Test de Shadow of the Colossus

Fiche technique
Editeur(s) / Développeur(s) :  Sony
Sortie France : 07 Février 2018
Genre(s) : Action | Aventure
Mode : Jouable en solo
Classification : +12 ans

Test de Shadow of the Colossus

Shadow of The Colossus fait parti de ces oeuvres cultes qui ont marqué et inspiré à jamais l’industrie du jeu vidéo. Après avoir fait le bonheur des possesseurs de la PS2 en 2005 et de la PS3 en 2011, Bluepoint Games a décidé d’enfoncer le clou une bonne fois pour toutes avec un remake totalement adapté pour la PS4. Il est grand temps d’arpenter encore une fois les terres interdites en compagnie de Wander et de son fidèle destrier Agro afin de voir si la magie de Fumito Ueda opère toujours autant.

Un voyage marquant et intense

Shadow of The Colossus vous propulse dans la peau de Wander un jeune homme qui va entrer dans les terres interdites afin de ressusciter une jeune fille. Une mystérieuse entité portant le nom de Dormin lui explique dès le début que sa quête sera fastidieuse, mais aussi lourde de conséquences.
Pour tenter de parvenir à redonner la vie à votre bien-aimé, vous allez devoir arpenter les vastes étendues des terres interdites afin de dénicher et d’éliminer 16 colosses qui seront bel et bien les seuls adversaires de votre aventure.
Même si toutes les oeuvres de Fumito Ueda sont considérées comme cultes, Shadow Of the Colossus fait parti des expériences uniques qui ont marqué une génération entière de joueurs. Le dernier acte est d’une intensité jamais égalée à ce jour et même en connaissant le dénouement, on reste encore admiratif devant la puissance scénaristique de cette aventure toujours aussi magistrale.

Shadow of the Colossus

Une véritable claque visuelle

Le premier trailer de E3 2017 avait donné le ton avec une totale refonte graphique qui sublime encore plus cette oeuvre de Fumito Ueda. Bluepoint Games prouve encore une fois tous leurs talents avec ce remake total de l’esthétique de Shadow Of The Colossus. Totalement sublimées, les terres interdites se dévoilent à nous avec ces vastes étendues à perte de vue et l’on ne peut qu’être subjugué devant tout le travail de titan que le studio a réalisé.
Ce rework graphique donne encore plus de sens et d’âme à votre voyage épique. Et que dire des colosses qui ont enfin droit à un rendu qui fait enfin honneur à la direction artistique de l’époque. Quel plaisir de pouvoir enfin apprécier le gigantisme de ces êtres aussi impressionnants que touchants.
Déjà magnifique sur PS4 standard, Shadow Of The colossus prend encore plus de valeur dans sa version Pro avec une framerate ultra stable de 60fps en mode cinématique. Les amateurs de la 4K pourront quant à eux compter sur un 30fps bien qualitatif.
Les photographes en herbe seront ravis de prendre des clichés dignes de cartes postales par l’intermédiaire du mode photo.

Test Shadow Of The Colossus PS4

Wander, le chevaucheur de Colosse

Le périple de Wander se résume donc à arpenter en long en large et en travers les terres interdites afin de dénicher et éliminer les 16 colosses peuplant ces vastes étendues.
Le jeu suit un système de construction qui débute à chaque fois par la recherche de votre cible, lors de cette phase exploratoire, votre épée vous guidera afin de trouver votre cible.
En fonction du Colosse à terrasser, la route sera plus ou moins longue et fastidieuse.
Après être parvenu à mettre la main sur votre adversaire, vous allez devoir analyser le comportement de votre cible, mais aussi l’environnement alentour. Le but est en effet de trouver un moyen de grimper sur le Colosse afin d’accéder à ses points faibles. Si les premiers colosses sont assez faciles à terrasser, il vous faudra vous creuser les méninges pour arriver à trouver comment accéder à certains de vos 16 adversaires.
Bien sûr, ces gigantesques créatures feront tout pour vous empêcher de vous mouvoir lorsque vous les chevaucherez. Il faudra donc comme à l’époque bien gérer votre jauge d’endurance sous peine de vous faire éjecter comme un vulgaire fétu de paille. Malgré tout le travail titanesque effectué par Bluepoint Games, votre périple sera parfois parasité par une caméra toujours aussi capricieuse par moment. Mis à part quelques petits ajouts de collectibles par si par là, d’un mode photo et de quelques ajustements de gameplay, le contenu de ce jeu reste très similaire par rapport à ce que l’on avait déjà à l’époque sur PS2.
Mais ne nous voilons pas la face, Shadow Of The Colossus reste encore à ce jour une oeuvre magistrale qui se savoure à chaque instant.

Test Shadow Of The Colossus

LES PLUS

– Une beauté magistrale
– Une bande-son de folie
– Les 16 titans
– Une fin marquante
– Le tandem Wander & Agro
– Les affrontements

LES MOINS

– Quelques soucis de caméra
– Une maniabilité qui accuse le coût de son âge

divider-test

Véritable expérience émotionnelle, Shadow Of The Colossus reste encore à ce jour le Chef-d’oeuvre le plus marquant de Fumito Ueda. Techniquement irréprochable, on ne peut que saluer le travail de Bluepoint Games qui est arrivé à redonner vie à l’une des plus marquantes histoires du jeu vidéo. Même si comme moi, vous connaissez déjà ce titre, je ne peux que vous conseiller de vous lancer une dernière fois dans cette aventure puissante et pleine d’émotions en compagnie de Wander et Agro.

18
————
20

Leave a Comment

Catégories
DERNIERS TESTS
Login
Loading...
Sign Up

New membership are not allowed.

Loading...