Test de Shadow Warrior 2

Fiche technique
Editeur(s) / Développeur(s) :  Devolver Digital | Flying Wild Hog
Sortie France : 19 Mai 2017
Genre(s) : FPS
Classification : +18 ans
Mode : Jouable en solo | Multi en coopératif

Test de Shadow Warrior 2

Après le remake totalement déjanté de Shadow Warrior, Lo Wang est enfin de retour dans une nouvelle aventure qui s’annonce encore plus barrée et efficace. Sans surprise, Flying Wild Hog et Devolver Digital sont encore aux commandes de cette suite qui ne manque pas de charme. Il est temps pour moi de suivre la voix du maître ninja pour aller trancher du démon.

Le come back de Lo Wang

Cinq ans se sont écoulés depuis les évènements survenus lors du premier épisode. Dans un monde rempli d’humains et de démons, notre shadow warrior a l’humour toujours aussi marqué va devoir abattre la vermine locale pour sauver une jeune femme. Jeune femme dont l’âme va devoir cohabiter avec Lo Wang tout au long de votre aventure.
Franchement, on ne va pas se mentir, le scénario n’a rien d’exceptionnel, il est surtout prétexte pour partir en quête de démembrement et de head shot bien placés. Malgré cela, l’humour omniprésent du titre vous fera passer un excellent moment durant une grosse dizaine d’heures. De plus, l’histoire vous réservera quelques surprises assez bien amenées.

Test Shadow Warrior 2

Test Shadow Warrior 2

Une technique en dents de scie

Techniquement, Shadow Warrior 2 est capable du meilleur comme du pire. D’un côté, les différents environnements et effets visuels sont de très bonne facture de l’autre la modélisation des personnages principaux humains font peine à voir. Heureusement, le bestiaire est quant à lui un pur régal avec une diversité d’ennemis et de boss vraiment bien foutus.
Le plus fun reste de très loin la gestion de la physique de l’anatomie des adversaires ce qui permet un spectacle visuel rempli d’hémoglobine et de membres jonchant le sol.

Test Shadow Warrior 2

Gameplay nerveux et survitaminé

Très accessible le gameplay reprend l’essence qui a fait le succès du reboot en 2013. Lo Wang excelle encore et toujours dans l’art d’utiliser des attaques au corps à corps et votre aventure vous permettra de manier des armes allant du simple Katana à des armes totalement déjantées à l’instar de tronçonneuses ultras badass. Le tout se veut jouissif avec une gestion des dégâts localisés, ce qui implique que vous allez découper du démon avec le style et l’humour si cher à Wang.
Même si le coeur du gameplay prend toute son ampleur avec les armes au corps à corps, notre Shadow Warrior va aussi pouvoir se défouler avec un arsenal d’armes à feu tout aussi conséquent. Si le début du jeu est assez avare en armes, votre équipement va très vite s’étoffer et je peux vous dire que vous allez en avoir pour votre argent. Pour ma part, je me suis surtout focalisée sur le fusil à pompe qui est jubilatoire pour faire exploser de la vermine.

Test Shadow Warrior 2

Comme tout bon maître ninja qui se respecte, Lo Wang dispose de mouvements lui permettant de s’adapter à des situations diverses et variées. Double saut etdash permettent de profiter pleinement du level design qui offre un gameplay accès sur la verticalité. Et pas la peine d’avoir peur du vide, vous pouvez vous jeter tête baissée, car il n’y a aucun dégât de chute.

Test Shadow Warrior 2

Un zeste de RPG dans ce monde de brute

À l’instar d’un certain DiabloShadow Warriors 2 se veut ultra généreux en loot. Effectivement, chaque ennemi tué sera l’occasion de récupérer Trousse de soins, ki, gemme, argent et même parfois des armes. Vous allez pouvoir grandement booster les capacités de toutes vos armes en utilisant les fameuses gemmes que vous aurez trouvées lors de votre aventure. Pour infos, vos armes disposent de trois emplacements pouvant chacun accueillir une gemme. Très utile, ce système d’upgrade permettra de disposer de dégâts élémentaux tels que le feu et la glace.
S’ajoute à cela un arbre de compétence bien varié pour que notre bon maître ninja puisse venir à bout des hordes de démons croisant son chemin. Même si les trousses de soins seront monnaie courante, je vous conseille de bien booster la capacité permettant d’utiliser votre Ki pour regagner de la vie.

Test Shadow Warrior 2

L’art de trancher du démon en coop

Même si le jeu ne dispose pas d’un mode multi à proprement parlé, vous aurez la possibilité de faire la campagne solo avec un système de coop pouvant accueillir 3 autres joueurs. Le plaisir de jeu est toujours là, mais pour ma part je préfère largement vivre cette expérience de jeu en solo afin de profiter de chacun de mes carnages.
Afin d’éviter le sentiment de lassitude, Flying Wild Hog a choisi de générer les niveaux de façon procédurale que ce soit en solo ou en coop.

LES PLUS

– nervosité du gameplay
– Combats des armes blanches
– Aussi violent que fun
– Personnalisation des armes
– Coop à 4 joueurs
– Humour toujours aussi déjanté

LES MOINS

– Pas de vrai mode Multi
– Interface peu ergonomique
– Modélisation faciale des humains

divider-test

Doté d’un gameplay aussi survitaminé que déjanté, Shadow Warrior 2 est une excellente suite qui vous permettra de vous défouler pendant une grosse dizaine d’heures. Amateur d’expérience totalement décomplexée, ce FPS rempli de démons et d’hémoglobine est fait pour vous…

15
————
20

Comments
  1. Avatar
    Tetsu

    Salut Jaina, super test, ça m’a bien donné envie de ma lancer dans ce défouloir totalement déjanté

  2. Avatar
    Jaina

    Hello, pour moi ce Shadow Warrior2 fut une excellente surprise jubilatoire

Leave a Comment

Catégories
DERNIERS TESTS
Test de Metro Exodus
  • 23 février 2019
Test de Kingdom Hearts 3
  • 11 février 2019
Test Resident Evil 2
  • 3 février 2019
Test Fitness Boxing
  • 2 janvier 2019
Login
Loading...
Sign Up

New membership are not allowed.

Loading...