Test The Medium : Le thriller horrifique débarque sur PS5

Fiche technique
Editeur / Developpeur : Bloober Team
Sortie France : 03 sept. 2021
Genre(s) : Thriller / Infiltration / Aventure
Classification : +18 ans

Test The Medium

Sortie en janvier 2021 sur Xbox Series X|S et PC, The Medium, le dernier-né du studio Polonais Bloober Team débarque enfin sur PS5 dans une version optimisée pour la DualSense. Pour rappel, ce thriller horrifique nous plonge dans la peau d’une Medium qui a la capacité de côtoyer le monde réel et le monde spirituel. Après avoir arpenté l’atmosphère anxiogène du jeu, il est grand temps de vous donner notre avis sur celui-ci.

Une Marianne avertie en vaut deux

L’histoire de The Medium nous propulse dans la peau de Marianne, une jeune medium qui est a la capacité de côtoyer le monde réel et le monde spirituel. Le jeu introduit ce concept assez rapidement avec notamment une vision récurrente d’un meurtre d’un enfant qui n’a de cesse de hanter Marianne. Un mystérieux appel téléphonique d’un dénommé Thomas va inviter Marianne à rejoindre un hôtel abandonné, théâtre d’une tragédie impensable de nombreuses années plus tôt…

Vous allez donc prendre votre courage à deux mains afin de vous lancer dans un voyage qui fera remonter les blessures et traumatismes du passé.
Le scénario très intimiste de The Medium a du mal à impliquer réellement le joueur lors des premières heures du jeu, la faute à un rythme beaucoup trop soutenu. Malgré tout, les choses s’améliorent au bout de quelques heures avec une oeuvre beaucoup plus maitrisée et surprenante.

Pour ceux qui auront eu le courage de passer les premières heures du jeu, vous allez en effet plonger dans les traumatismes et les blessures du passé des différents personnages du jeu. Un voyage spirituel dont vous ne sortirez pas indemne.

Concernant la durée de vie du jeu, il nous a fallu un peu moins de 10h pour en venir à bout.

Test The Medium

Un univers fascinant mais pas digne d'une Next Gen

Esthétiquement, The Medium dispose d’une direction artistique totalement maitrisée, le monde réel et spirituel dispose de leur propre atmosphère graphique permettant un savamment mélange de couleurs chaudes et froides entre ces deux mondes. L’esthétique organique du monde spirituel fait mouche et permet de nous plonger dans une ambiance anxiogène relativement efficace.Le studio polonais a vraiment fait un excellent travail afin de sublimer comme il se doit le concept de pouvoir interagir entre le monde réel et celui des esprits.

Si la DA arrive à nous flatter la rétine, techniquement, The Medium semble plus être un jeu Old Gen que Current Gen. En effet, les textures sont baveuses, les animations semblent sortir d’un survival horror datant du siècle dernier et le jeu souffre encore de quelques chutes de framerate…

Malgré tout, la BO du jeu arrive à un peu faire oublier ces quelques défauts notamment grâce à la présence de Akira Yamaoka, le légendaire compositeur de Silent Hill.

Test The Medium PS5

Un concept interessant qui se mêle à un gameplay Old School

Le studio polonais a pris le parti de faire référence aux anciens survival horror avec l’utilisation d’une caméra préprogrammée qui rappelle sans aucun doute les heures passées sur les premiers Resident Evil. Si ce choix a l’avantage de nous fournir des plans cinématographiques, il a aussi tendance à énormément casser le rythme du jeu.

En effet, Marianne est déjà très rigide dans son gameplay et ses animations peinent à convaincre surtout pour un jeu qui débarque sur console Next Gen. Ce choix de mise en scène a tendance aussi à totalement parasiter certaines phases de gameplay comme celles d’infiltration où vous aurez la lourde de tâche de survivre au terrible The Maw. Interprétée par l’excellent Troy Baker, cette entité n’aura de cesse de vous harceler à la fois dans le monde spirituel mais aussi dans le monde réel.

Le concept du jeu est en fait relativement simple, Marianne doit évoluer dans cet hôtel abandonné et vous allez devoir user habilement des deux mondes pour pouvoir découvrir les secrets sinistres qui hantent ces lieux.

Pour cela, vous alternerez entre des phases où l’écran est scindé où vous aurez la possibilité de résoudre une énigme dans l’un des deux mondes et des phases où Marianne a la possibilité de projeter son esprit temporairement afin d’évoluer dans le monde des esprits. Les énigmes sont assez classiques et sans difficulté, la plupart du temps, il faudra trouver un objet qui se trouve non loin de là où vous serez bloqués.

Dans le monde spirituel, Marianne a la possibilité d’emmagasiner de l’énergie spirituelle, ce qui sera fort pratique pour se protéger ou bien pour créer une décharge spirituelle. Si vous êtes un fan de Survival Horror, ne vous attendez pas à avoir des jump scare, The Medium n’est clairement pas un Survival Horror, c’est un thriller psychologique qui prend le temps de nous plonger dans les méandres de la psychologie humaine.

Le rythme du jeu se veut très soutenu, mais vous aurez tout de même la surprise d’avoir quelques scènes  qui viendront un peu booster la tension globale du jeu.

Test The Medium PS5

Quand la DualSense Change bien la donne

Le studio polonais a profité de l’arrivée du jeu sur PS5 pour renforcer l’expérience utilisateur avec une utilisation bien maitrisée de la DualSense. Par exemple, les retours haptiques permettent de faire ressentir aux joueurs les impacts des créatures lors de l’utilisation de votre bouclier spirituel. Le système de vibration est habilement utilisé afin de nous faire ressentir comme il se doit l’intensité émotionnelle du jeu.

Mais le mieux reste de très loin les gâchettes adaptatives qui permettent aux joueurs de ressentir une bonne résistance lors de l’utilisation d’onde spirituelle. Franchement, les développeurs ont vraiment su trouver le juste milieu pour renforcer comme il se doit l’expérience initiale du jeu.

Le système gyroscopique et pavé tactile ne sont pas en reste non plus avec la possibilité de faire tourner des objets avec le pavé tactile et de déplacer la caméra via le système gyroscopique de la DualSense.

Test The Medium PS5

LES PLUS

– Direction artistique
– La dualité des deux mondes
– Un thriller psychologique
– L’utilisation de la DualSense
– Une BO envoutante

LES MOINS

Plus Old Gen que Next Gen
Quelques chutes de framerate
Enigmes trop simples
Animations old school
Une aventure beaucoup trop linéaire

Conclusion
  • 13Total Score

    Oeuvre psychologique à part entière, The Medium vous plongera dans un univers sombre doté d'une direction artistique de haute volée. Malgré tout, le jeu souffre d'un rythme global beaucoup trop soutenu et d'une expérience beaucoup trop linéaire. Heureusement, la seconde moitié du jeu est beaucoup plus intense et les plus courageux seront ravis d'apprendre tous les secrets qui gravitent dans cet hôtel abandonné.

    Laisse un commentaire

    Catégories
    Login
    Loading...
    Sign Up

    New membership are not allowed.

    Loading...