Test de Unravel

test-unravel-3

Fiche technique

Editeur : Electronic Arts
Développeur : Coldwood Interactive
Sortie France : 09 Février 2016
Genre(s) : Plateforme
Classification : +7 ans
Mode(s) : Solo
Prix: 19€

Test de UNRAVEL

Lors de l’E3 2015, la conférence du géant Electronic Arts a été marquée par la présence d’un personnage attachant tout de fil rouge vêtu. Avec sa réalisation et son concept enchanteur, Unravel est arrivé à séduire le public habitué à l’annonce de gros blockbusters lors de l’E3. Il est donc tant d’en découdre avec Yarni afin de voir si petite boule de laine est aussi attachante qu’indispensable.

Perdre le fil de l’histoire

Seule dans sa maison de campagne, une grand-mère monte doucement à l’étage, la nostalgie de sa vie passée est représentée par de multitudes photos représentant sa famille et ses proches. Soudain une petite pelote de laine tombe de son panier, c’est à ce moment-là que le joueur découvre et prend le contrôle du magnifique Yarni.

La maison de mère-grand fait office de Hub, notre petit personnage va se balader dans celle-ci afin de restaurer des souvenirs en accédant à une dizaine de niveaux représentés par des cadres photo. Malgré une cinématique d’intro assez touchante, il sera difficile aux joueurs de s’impliquer dans cette trame de fond reprenant des thématiques comme le souvenir, l’amour, la pollution, la vieillesse, la perte d’un être cher. Le scénario fait donc office de prétexte à notre boule de laine pour arpenter les différents niveaux du jeu.

Il faut dire que le joueur est beaucoup plus touché par Yarni que par la vision de photos dont il est difficile de s’identifier. Il faut voir Unravel comme une métaphore nous rappelant qu’il est bon de se rappeler des moments importants qui ont marqué notre existence.
Pour venir à bout d’Unravel, il faudra compter grosso modo 6h de jeu.

Test Unravel

Une réalisation au poil

Il y a des jeux qui marquent à jamais votre vie de joueur, Unravel fait partie de ces jeux qui dès les premières secondes vont vous happer dans une réalisation à couper le souffle. Avec son rendu photo-réaliste, sa gestion de sa physique, Unravel prouve à lui tout seul qu’un simple petit personnage de laine est capable de nous émerveiller.

Du haut de ces trois pommes, Yarni va arpenter des paysages mélancoliques, poétiques comme une forêt automnale, des montagnes enneigées, des paysages en bord de mer, mais aussi certains lieux plus atypiques comme des usines.

Du fait de sa petite taille, vous allez être acteurs et spectateurs de rencontres qui pourraient être tout droit sortie du film chérie j’ai rétréci les gosses. C’est simple, Unravel vous plongera dans un monde sublimé par une palette chromatique à couper le souffle.

test-unravel-11

Yarni ne tient qu’à un fil

Contrairement à l’art ancestral du tricotage, la gameplay d’Unravel est ultra simple. Notre petit bonhomme de laine va au fur et à mesure de ces déplacements perdre sa fameuse laine qui fait de lui un personnage si attachant. Il va bien sûr arriver un moment où Yarni n’aura plus de laine pour avancer laissant place à un personnage tout maigrichon et triste d’être bloqué.

Premier constat, ce concept fort intéressant de fil d’Ariane est beaucoup trop sous-développé, en effet le manque de challenge du titre et la présence trop importante de petite pelote de laine feront que vous ne serez que très rarement à court de fil.

test-unravel-6

Cette fameuse laine fera aussi partie intégrante du gameplay, Yarni pourra en effet se la jouer façon Spiderman en lançant un fil de laine pour s’accrocher sur certains éléments. Descendre en rappel, se balancer, faire des noeuds, utiliser votre fil comme trampoline, voilà ce que vous allez vivre au cours de votre aventure.

Même si ces fameuses mécaniques reviennent constamment, les niveaux sont assez variés dans leurs constructions afin que le joueur ne se lasse jamais, au contraire vous risquez fort de vivre des moments forts en émotions par exemple une petite session de Jetski avec une carpe bien nerveuse…

Il est tout de même fort regrettable, vu le potentiel du titre que le challenge ne soit pas au rendez-vous. On est très loin d’un Limbo, les quelques énigmes difficiles se résoudront trop rapidement. Coldwood Interactive ont du faire le choix de rendre se titre le plus accessible possible, je vous rassure les amateurs de big challenge pourront trouver leurs comptes en tentant de collecter tous les items des niveaux.

LES PLUS

[list type=”check”]

  • Graphiquement sublime
  • Gameplay simple et intuitif
  • Yarni
  • Son prix
  • Les animations

[/list]

LES MOINS

[list type=”delete”]

  • Trop peu de challenge

[/list]

divider-test

Avec sa direction artistique à couper le souffle et son gameplay intuitif, Unravel a tous les atouts pour vous faire vivre une aventure poétique au côté du magnifique Yarni. Malgré son manque de challenge, il serait vraiment dommage de passer à côté de ce jeu qui sera vous prendre par la main pour vous faire vivre quelques heures de pur bonheur.

17
————
20

Leave a Comment

Catégories
Login
Loading...
Sign Up

New membership are not allowed.

Loading...